L’opérateur international de paiement dévoile un nouveau service optimisé de résolution de cas avec des grandes banques mondiales. Il ouvre la porte à un traitement rapide des anomalies opérationnelles, réglementaire ou en lien avec la conformité.

Cette prestation propose des fonctionnalités intégrées permettant de faciliter et d’accélérer le processus de paiements. Déployé à l’échelle du réseau, elle sera ouverte aux 10 000 banques, membres de la communauté SWift.

SWIFT dévoile un service d’enquête et de résolution d’anomalies disponible dans le nuage informatique (cloud). Cette nouvelle fonctionnalité assure un traitement dynamique des requêtes entre les banques sur le réseau SWIFT. Résultat : une résolution rapide des situations pour lesquelles des informations requises de nature opérationnelle, réglementaire ou de conformité sont incorrectes ou manquantes au sein des instructions de paiement.

La nouvelle  prestation vient enrichir le service intégré de pré-validation Gpi mis au point par SWIFT qui vise à identifier et à éliminer les erreurs et omissions dans les messages de paiement, et ce avant l’initiation du paiement. Directement intégré à SWIFT Gpi, ces nouvelles fonctionnalités seront à terme mises à la disposition de l’ensemble des 10 000 banques membres du réseau SWIFT.

Pour Harry Newman, responsable du secteur bancaire chez SWIFT, « dans notre recherche continue de paiements « sans friction », nous travaillons en collaboration avec les banques et les éditeurs de logiciels afin de proposer un service entièrement intégré à l’échelle du réseau qui permet d’assurer un processus fluide de paiements. Ces anomalies ont longtemps représenté un épouvantail pour de nombreuses banques : même si seulement une minorité des paiements sont bloqués par des erreurs ou des données manquantes, ces blocages sont frustrants et font perdre du temps et de l’argent. À terme, l’ensemble des 10 000 banques membres du réseau seront en mesure d’utiliser ces outils afin de résoudre de manière efficace ces anomalies. »

Le nouveau service accélérera la résolution d’anomalies opérationnelles, de conformité et de réglementation qui peuvent survenir tout au long de la chaîne de paiement. Ces anomalies, bien que relativement rares, peuvent dans les faits prendre beaucoup de temps à être résolues. Ces blocages peuvent survenir à cause d’informations manquantes ou erronées (telles que le motif du paiement ou la date de règlement, ainsi que des différences existant entre les juridictions en matière de contrôles et d’exigences réglementaires), ce qui nécessite des données supplémentaires et une seconde validation.

Les efforts interbancaires destinées à lever ces blocages nécessitent en général de multiples demandes et réponses entre les différentes banques. L’utilisation de messages non structurés ni normalisés empêche un traitement automatisé et entraîne des processus longs et coûteux.

Disponible sur le cloud et combinant la fonctionnalité de suivi de Gpi aux protocoles standardisés de l’industrie, le service permettra d’améliorer la transparence, de raccourcir les délais de résolution et de réduire la nécessité d’interventions manuelles. Les utilisateurs seront en mesure de localiser tout blocage au moyen du suivi gpi, ainsi que d’identifier le bénéficiaire ou les banques intermédiaires qui en sont à l’origine. À l’aide d’appels API et de la fonction de suivi de gpi, ils seront alors en mesure d’échanger automatiquement et directement les informations nécessaires avec les banques concernées. Pour les utilisateurs de taille plus modeste, une interface graphique sera mise à disposition pour traiter les demandes et les réponses relatives aux exceptions.

Grâce à l’exploitation du format normalisé ISO 20022, les banques seront en mesure d’échanger les demandes et les réponses de manière structurée, permettant ainsi un traitement plus efficace des anomalies. En mettant à disposition 14 types de demandes couvrant 3 types de paiement (virements de clientèle, virements entre institutions financières, paiements de couverture), l’architecture est conçue pour rendre le service évolutif et extensible afin de couvrir n’importe quel champ présent dans tout message de paiement.

Selon Jean-François Mazure, directeur des services cash clearing au sein de la Société Générale, « la Société Générale est ravie de prendre part à une nouvelle initiative de SWIFT Gpi. Ce nouveau service simplifie le processus d’enquête et accélère véritablement le règlement des anomalies. Il s’inscrit parfaitement dans la dynamique d’innovation du secteur bancaire qui s’efforce constamment d’améliorer la qualité de service et d’optimiser les coûts de fonctionnement. »

Avant son déploiement, ce service fera l’objet d’une phase pilote assurée par 12 grandes banques et 3 éditeurs de logiciels de gestion d’exceptions. Bank of China, BNP Paribas, BNY Mellon, Citi, Deutsche Bank, Emirates NBD, Gazprombank, HSBC, ICBC, SMBC (Sumitomo Mitsui Banking Corporation), Société Générale et Standard Chartered sont les banques impliquées au galop d’essai. Les trois éditeurs de logiciels de gestion d’exceptions sont Appian, Pega et Syracom. La mise en production de ce service sera effectuée au mois de novembre 2019.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine