Le 17 octobre 2018 dernier, la présidente de la CNIL a rendu publiques cinq mises en demeure à l’encontre de sociétés des groupes HUMANIS et MALAKOFF-MEDERIC pour détournement de finalité des données des assurés. Les sociétés s’étant depuis mises en conformité, les procédures de mise en demeure ont été closes. Et actée.

Lors de contrôles dans les locaux des groupes, la CNIL avait constaté que des sociétés des groupes HUMANIS et MALAKOFF-MEDERIC utilisaient les données personnelles qu’elles détiennent dans le cadre de leur mission d’intérêt général de mise en œuvre des régimes de retraite complémentaire à des fins de prospection commerciale. Cet usage avait concerné plusieurs centaines de milliers de personnes. La présidente de la CNIL avait mis en demeure les sociétés de cesser ce détournement de finalité le 17 octobre 2018.

Les nombreux échanges entre la Commission et les groupes concernés ont permis de considérer que le manquement avait cessé, ce qui a été confirmé à l’occasion d’un nouveau contrôle sur place.

En effet, les sociétés ont modifié leur système informatique afin que les données en lien avec la retraite ne soient plus connues ni utilisées par les services en charge de l’assurance. Elles ont, en outre, supprimé l’intégralité des données illégalement acquises par ce biais. La CNIL a constaté que les données sont aujourd’hui traitées conformément aux règles applicables.

Enfin, les sociétés ont mis en place un programme de formation de leurs équipes afin de les sensibiliser à l’utilisation des données à caractère personnel de leurs clients. La présidente de la CNIL a considéré que, dans ces conditions, les sociétés s’étaient mises en conformité avec le RGPD et a décidé de procéder à la clôture des procédures. Une bonne nouvelle, qui lève la menace pesant telle une épée de Damoclès, sur toute une profession importante du secteur de la protection sociale : les caisses de retraites.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine