Le comparateur historique Asssurland a réalisé une étude sur la satisfaction des Français par rapport à leur assurance auto.  Il en ressort que 65 % d’entre eux se disent satisfaits de leur contrat. En vieillissant, les ils semblent de plus en plus satisfaits de leur assurance sachant que les 55 ans et plus représentent 69 % du panel à être satisfaits. Pour autant, prévient Assurland, il convient de nuancer ces résultats. Si la majorité des Français se dit satisfaite de son assurance automobile, une large majorité (66 %) déclare ne jamais avoir eu encore à utiliser son contrat.

Plus en détail, les critères de satisfaction des contrats varient selon leur tranche d’âge : Pour les 18 /34 ans : il s’agit de la qualité du service client (76,56 %) ; celle des garanties (75,61 %) ; le prix (71,93 %). Quant aux 35 / 54 ans, la qualité de service reste également en tête avec 78,58 %, celle des garanties 71, 36 et le prix (68,48 %). En revanche, pour les 55 ans et plus, si l’ordre des paramètres reste le même, le score se veut plus prononcé. Ainsi, la qualité du service client recueille 80,51 % de suffrage sachant que la qualité des garanties obtient 76,80 % et le prix, 73, 63 %.

Pour l’ensemble des tranches d’âges interrogées, l’ordre de satisfaction est le même pour les trois critères proposés. De manière générale, pour chaque tranche d’âge, la qualité du service client est prioritairement plébiscitée, suivie par la qualité des garanties et le prix de l’assurance auto.

Qu’ils soient satisfaits ou non de leur assurance auto, rappelons que les assurés ont la possibilité de changer plus facilement d’assurance automobile grâce à la loi Hamon. En effet, au bout de 12 mois d’assurance, un assuré peut, s’il le souhaite, changer d’assurance auto, après avoir vérifié la qualité des offres concurrentes, aussi bien en matière de tarifs de que garanties.

Qu’en est-il de l’indemnisation ? : On le sait, il s’agit d’un élément-clé de la satisfaction des assurés.  Sur l’ensemble des personnes interrogées, seules 33,5 % ont eu l’occasion de solliciter leur assureur pour un sinistre. Parmi ces personnes, 72 % estiment avoir été bien indemnisées par leur assureur. Pourtant, rappelons que l’objet d’une assurance auto c’est de protéger les assurés en cas de coup dur. Or, encore trop d’assurés se disent déçus (28 %) par les prestations de leur assureur.

« Être mal indemnisé » peut avoir des conséquences importantes aussi bien financières que dans la vie quotidienne. Donnons l’exemple d’une conséquence financière grave pour un assuré, dans le cadre d’une indemnisation non adaptée : imaginons un véhicule volé, mal remboursé par l’assureur ; comment racheter un nouveau véhicule ? Dans l’exemple d’une conséquence dans la vie quotidienne, imaginons une assurance voiture qui ne propose pas le service d’une voiture de remplacement, alors que c’est le seul moyen de locomotion de l’assuré.

Il reste encore des efforts à faire du côté des assureurs pour mieux indemniser les assurés. Ceux qui ne sont pas 100 % satisfaits du traitement de leurs sinistres peuvent toujours procéder à une comparaison d’assurance auto en ligne, pour avoir un aperçu des offres du marché, parfois plus couvrantes et moins chères que l’offre souscrite.

Méthodologie : Sondage réalisé par Assurland.com du 18 avril au 2 mai 2018 auprès de 221 578 internautes de 18 ans et plus ayant procédé à une comparaison d’assurance automobile.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine