Le groupement assurantiel de protection sociale, présente les résultats de l’étude sur la couverture en Prévoyance collective des non-cadres, réalisée en 2018 par le Comité d’observation stratégique d’Adéis en partenariat avec la société CSA.

Une étude qui a permis de zoomer sur les choix des petites entreprises interrogées (1 à 9 salariés) concernant les garanties, les critères de sélection de l’assureur, l’ancienneté des contrats ou encore les raisons qui freinent la souscription.

Premier enseignement : plus l’entreprise compte de salariés, plus les salariés non- cadres bénéficient d’une couverture prévoyance. De ce point de vue, 83 % des petites entreprises interrogées ont souscrit un contrat de prévoyance collective pour leurs salariés non-cadres (76% des entreprises de 1 à 2 salariés). En comparaison, 97% des entreprises de 50 à 499 couvrent les non-cadres.

En terme de garanties, en priorité une couverture en cas d’arrêt de travail (81%) est privilégiée. Et la grande majorité des petites entreprises (81%) a choisi de couvrir les salariés non-cadres en priorité en cas d’arrêt de travail (incapacité / invalidité). 68% ont prévu des garanties en cas de décès. 65% des petites entreprises ont mis en place les 2 types de garanties, alors que 80% des entreprises à partir de 10 salariés le prévoit.    A savoir, 15% ont choisi uniquement de souscrire une garantie en cas d’arrêt de travail et 3% uniquement une garantie en cas de décès.

Quid en terme d’ancienneté des contrats ? 50% parmi eux ont été instaurés dans les 5 dernières années. Et seulement 31 % des petites entreprises ont des contrats de plus de 10 ans. En moyenne, l’ancienneté des contrats souscrits par les petites entreprises s’établit à 9 ans (13 ans pour les entreprises interrogées de 10 à 499 salariés). A savoir : 85% des petites entreprises ont souscrit leurs contrats Prévoyance « cadres » et « non-cadres » auprès du même assureur (79% pour les entreprises de 10 à 499 salariés). Pour Adeis, on peut supposer que le taux d’équipement s’est accru très sensiblement suite à la généralisation de la complémentaire santé en 2016, avec des démarches groupées des acteurs du marché de l’assurance, notamment auprès des TPE qui favorisent la relation avec son assureur.

Pour l’enquête, le choix de l’assureur porte sur le niveau des garanties, premier critère de sélection (57%) des petites entreprises. Avec ce niveau de réponses des entreprises, le niveau des garanties est le premier critère de choix d’un contrat de prévoyance pour les salariés non-cadres. La simplicité d’adhésion (56%) et la relation avec l’assureur (53%) comptent aussi beaucoup pour les entreprises. 51% des entreprises déjà clientes auprès d’un assureur sont prêtes à le sélectionner pour de nouveaux contrats contre 39% pour les plus grandes entreprises). En 5e position, pour 45% des petites entreprises, le prix est un critère important pour choisir l’assureur. (54% pour les entreprises de 10 salariés et plus).

A noter : 37% des petites entreprises peuvent s’appuyer sur les conseils d’une tierce personne (experts comptable, confrère…) pour faire un choix. (26% pour les entreprises plus grandes).

Quelles sont les raisons de non-souscription : 30% s’expliquent par manque d’intérêt des salariés ; 17% des entreprises n’ont pas souscrit d’assurance pour leurs salariés non-cadres. Quant à 3 entreprises non souscriptrices sur 10, elles déclarent que le manque d’intérêt des salariés est la raison principale. Il se traduit notamment par la méconnaissance des sujets (mélange entre prévoyance et mutuelle, collectif et individuel) et par le fait que les salariés pensent être couverts.

17% n’ont pas souscrit pour des raisons économiques et 12% par manque de temps.

9% des petites entreprises interrogées n’ont pas souscrit car elles n’avaient pas d’obligation conventionnelle.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine