Au cœur de vos préoccupations, le digital le restera certainement tout au long de la période vacancière. Juillettistes comme aoûtiens, vous aurez, certes, amis lecteurs, changé de rapport en la matière. De professionnels, vous deviendrez utilisateur, si ce n’est déjà fait, le temps de vacances.

Certains parmi nous jouent la carte de la rupture digitale complète. Une belle résolution pour repartir du bon pied, après s’être coupé de tout, le temps des vacances. Ce serait oublier que l’on ne se passe plus du numérique. L’on peut probablement en faire un usage moins assidu (consultation d’e-mail une fois par jour ou par semaine, en lieu et place d’un accès horaire voir davantage) ; mais l’ignorer devient quasi-impensable. Alors, acceptons-le tout en profitant de ces instants de cure homéopathique circonstancielle, les vacances plaidant pour une approche raisonnable.

Après un début d’année riche en projets et en réalisations multiples, la fin du premier a tenu les promesses annoncées en janvier. Solvabilité 2 est entrée en application même si beaucoup reste encore à faire ; d’autre part, se transformer digitalement est, plus que jamais, la préoccupation première des banques et assurances. Dans cet environnement émaillé de projets qui se ressemblent digitalement sans toujours être identiques fonctionnellement, un acteur d’un genre nouveau s’impose : la fintech. Hier start-up, il ne faisait pas peur et suscitait même des quolibets ; désormais plus organisé, il se dope à la techno, y compris improbable, comme c’est le cas de l’intelligence artificielle, pour s’imposer. En fait, il est à la fois admiré et craint. Observateurs assidus, nous pensons, à Assurance & Banque 2.0, qu’il faudra faire avec. Car cela va bouger.

Mettez donc à profit vos semaines de vacances pour prendre du recul professionnellement. En utilisateur, réfléchissez sur votre rapport au digital. Cela vous permettra de comprendre le client qui sommeille en vous et qui est en passe d’imposer un parcours client que vous devrez prendre en compte et modifier ne permanence, au gré des évolutions.

N’étant pas obligé de prendre des décisions immédiatement, mettez donc le productiviste un peu à l’écart. A coup sûr, vous ferez des trouvailles qui vous aideront dans le champ professionnel, le moment venu.

Je vous souhaite donc de bonnes vacances digitales. Un repos numériquement différent. La preuve, personne ne vous blâmera, si vous décidez de ne pas me suivre. Mais, ami lecteur, connaissant votre fidélité à nos publications et à votre entreprise, vous jetterez souvent un coup d’œil à votre courriel. L’occasion de lire, au moins, notre best off hebdomadaire. Nous l’alimentons a minima, pour cela.

Retrouvons-nous dès le 22 août, avec une nouvelle newsletter pleine de soleil et plus complète.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine