La filiale de la SG dédiée à l’assurance affiche des résultats qui confirment son positionnement sur l’échiquier de la bancassurance. Du coup, cette entité décide de renforcer son modèle de bancassurance intégré.

Avec 12,0 Mds€ de chiffre d’affaires, soit une hausse de 12,3 % par rapport à 2013, le chiffre d’affaires de Société Générale Insurance enregistre une embellie certaine. Une croissance fruit des activités françaises (+8 %) et à l’international (+25 %). Par ligne de métier, tous les clignotants sont également au vert. La collecte nette épargne est positive à 3,4 Mds € (+72 % vs 2013). Les encours d’assurance vie épargne progressent également de 7 % à 90,2 Mds € en fin d’année 2014. Quant au produit net bancaire (PNB), il ressort à 786 M€, en hausse de 5 %. De son côté, le coefficient d’exploitation atteint 38 %. Et la contribution de cette ligne de métier au résultat du groupe Société Générale atteint 329 M€, en croissance de 3 %.

Face à ces résultats plus qu’encourageants, le groupe a décidé de renforcer son modèle de bancassurance intégrée. Matériellement, ce choix se concrétise à travers la décision d’acquérir les 50 % d’Aviva France dans Antarius, mettant ainsi un terme à l’accord qui le liait à l’assureur à travers le Crédit du Nord. Cette acquisition interviendra au plus tard d’ici deux ans, à l’issue d’une période permettant d’assurer le transfert de la gestion opérationnelle de la compagnie vers Sogécap. Au final, le groupe Société Générale détiendra 100 % d’Antarius, Sogécap devenant actionnaire aux côtés du Crédit du Nord.

En complément, le groupe envisage également de lancer une offre d’assurance complémentaire santé collective pour les professionnels, entreprises et institutionnels. En toile de fond, la volonté de peser sur la redistribution des cartes provoquée par l’ANI. Ainsi, En France, Sogécap a lancé dès le mois de mars 2015 une offre d’assurance complémentaire santé collective pour les professionnels, entreprises et institutionnels, qui est proposée aux 290 000 clients de la Société Générale et du groupe Crédit du Nord. Les 5800 conseillers des deux réseaux sont mobilisés au plan commercial pour porter cette nouvelle offre qui intègre des services en ligne et un service après-vente.

D’autres offres ciblant les particuliers ont été dévoilées : assurance garantie de salaire, nouvelle Assurance Accidents de la Vie. Une approche personnalisée est proposée aux clients, grâce à un nouvel outil : le Diagnostic Protection.

En France et à l’international, le bancassureur a mis le cap sur l’innovation technologique, à l’instar de ses concurrents. Objectif : accélérer l’évolution de son dispositif multicanal et digital, engagée en étroite collaboration avec ses réseaux distributeurs et partenaires. Cela se traduit notamment par  le renforcement des parcours clients à distance et le déploiement de services mobiles au sein de ses offres Assurances Auto, Multirisques Habitation (MRH) et Santé. Le lancement de l’application «My Medcare, votre assistant santé personnel» en même temps que le produit d’assurance santé en Roumanie, participe de cette stratégie.

Enfin, l’activité française s’inscrit dans la tendance à la hausse de celle affichée par le groupe. Le chiffre d’affaires de Société Générale Insurance ressort à plus de 8,7 Mds EUR en 2014 en progression de 8 % par rapport à 2013.

En décembre 2014, Sogécap a placé avec succès 800 millions d’euros d’emprunts subordonnés sur les marchés financiers afin d’optimiser ses fonds propres. Dans la perspective de cette émission externe, Sogécap a été notée ‘A’ par Standard & Poor’s.

Par ligne de métier, l’assurance vie épargne atteint 7,8 Mds € en 2014, en croissance de 8,2 % par rapport à 2013. La part en unités de compte dans la collecte brute s’améliore sensiblement, progressant de 4 points entre 2013 et 2014. La collecte nette double par rapport à l’exercice précédent pour atteindre 1,6 Md €. Les encours d’assurance vie épargne progressent de 7 % et la part en unités de compte atteint 20% supérieure à celle du marché (17%).

Le chiffre d’affaires Protection en France, en progression de 9,6 %, atteint 889 M€ fin 2014. Selon le groupe, « en 2014, la croissance s’appuie toujours sur l’activité d’assurance des emprunteurs, la prévoyance individuelle et l’assurance santé  affichent également des résultats positifs s’inscrivant dans la continuité des exercices précédents. Parmi les nouvelles offres lancées, à noter la gamme de produits de prévoyance 100 % en ligne à destination des clients de Boursorama. »

Enfin, sur le terrain de l’assurance dommage, marché fortement concurrentiel et très peu porteur ces dernières années, le chiffre d’affaires réalisé en France est de 352 M€, en croissance de 7 %, grâce à la progression en assurance Auto, Multirisque habitation et Protection juridique. 2014 a également été marqué par la consolidation de l’offre d’assurance Auto et MRH, lancée dans les réseaux Crédit du Nord, et le développement d’une offre enrichie pour la flotte d’ALD France.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine