Le groupe dévoile trois initiatives en vue de promouvoir l’inclusion financière sur le continent africain.

En Egypte, l’opérateur s’associe au ministère des Technologies de l’Information et de la Communication en vue de déployer un programme de cartes d’identité numériques connectées à la plateforme financière mobile nationale existante. La finalité de ce chantier est de permettre aux citoyens de ce pays de participer à l’économie électronique officielle au travers d’un programme sans espèces simple. Selon Ajay Banga, Président-directeur général de MasterCard,  “l’inclusion financière constitue la base d’une croissance économique plus inclusive, équitable et durable. Il n’est pas seulement question d’améliorer les transactions de paiement et leur acceptation lorsque les infrastructures bancaires sont absentes. Il  est aussi question de développer les technologies et les accès aux ressources pour que la population puisse se développer et accomplir de nouvelles choses ».

Sur la base de cette affirmation, MasterCard intervient également au Zimbabwe, en collaboration avec la Steward Bank. Objectif : permettre à plus de 1,5 million de détenteurs de comptes d’accéder à des services de transfert d’argent. Pour la première fois, les clients de la banque zimbabwéenne pourront recevoir directement sur leur compte en banque Steward Bank des fonds envoyés par leur famille et amis depuis l’étranger.

Enfin, au Nigeria, MasterCard a noué un partenariat avec eTranzact International, un spécialiste du marché des services de paiement et de la banque mobile. Au terme de cet accord, Mastercard propose à des millions de consommateurs nigérians des services d’envois de fonds internationaux. Cette solution permettra aux citoyens de recevoir de façon sécurisée les virements internationaux sur leur portefeuille mobile eTranzact ou sur le compte en banque sélectionné sur la plateforme de transfert internationale HomeSend.

Les initiatives prises par MasterCard arrivent sur un continent où le taux de bancarisation reste relativement faible et se situe à 7 %, en moyenne. Mais où les appareils de téléphonie se multiplient. Certains opérateurs mobiles l’ont compris déjà, qui proposent entre autre prestation, le transfert d’argent. C’est le cas de MTN, et d’Orange avec Orange Money. Des concurrents directs de Western Union auxquels vient désormais s’ajouter MasterCard.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine