Le groupe bancaire a publié ses résultats du troisième trimestre avec en point d’orgue un PNB (produit net bancaire) en hausse de 3 % par rapport au troisième trimestre 2013.

Tout au long du dernier trimestre, le groupe bancaire  a enregistré de bons résultats sur ses différents segments et conduit deux opérations de croissance externe : rachat des 50 % non encore détenus dans LaSer et l’acquisition de Bank BGZ en Pologne.

Dans ce contexte, le PNB s’est établi à 9 537 millions d’euros, en hausse de 3,9 % par rapport au troisième trimestre 2013. Le coût du risque du Groupe est en baisse de 9,2 % ce trimestre, à 754 millions d’euros (47 points de base des encours de crédit à la clientèle), traduisant le bon contrôle des risques du Groupe. Quant au résultat avant impôts, il s’élève à 2 308 millions d’euros (2 120 millions au troisième trimestre 2013), en hausse de 8,9 %. Le résultat net part du Groupe s’établit à 1 502 millions d’euros (1 358 millions d’euros au troisième trimestre 2013). Hors éléments exceptionnels, il s’élève à 1 730 millions d’euros, en hausse de 12,5 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Pour les neuf premiers mois de 2014, les résultats du groupe enregistrent l’impact des charges exceptionnelles relatives à l’accord global avec les autorités des Etats-Unis pour un montant total de 5 950 millions d’euros. Hors impact de l’ensemble des éléments exceptionnels, le résultat net part du groupe s’élève à 5 265 millions d’euros. Le produit net bancaire s’établit à 29 018 millions d’euros, en hausse de 0,3 % par rapport aux neuf premiers mois de 2013. Il inclut des éléments exceptionnels pour -313 millions d’euros contre +161 millions d’euros sur la même période de l’année précédente. Hors éléments exceptionnels et à périmètre et change constants, il progresse de 2,7 % (+2,1 % pour les pôles opérationnels).

Les frais de gestion augmentent de 2,2 %, à 19 522 millions d’euros. La hausse est de 2,3 % hors éléments exceptionnels et à périmètre et change constants (+2,7 % pour les pôles opérationnels).

Le résultat brut d’exploitation s’établit à 9 496 millions d’euros, en baisse de 3,5% par rapport aux neuf premiers mois de 2013, mais en hausse de 3,6% hors éléments exceptionnels et à périmètre et change constants (+1,0% pour les pôles opérationnels).

Le coût du risque, à 2 693 millions d’euros, diminue de 3,3 % par rapport aux neuf premiers mois de 2013.

Le résultat avant impôt s’établit ainsi à 1 255 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2014 (7 478 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2013). Hors éléments exceptionnels et à périmètre et change constants, il est en hausse de 7,7 % par rapport à la même période de l’année précédente.

BNP Paribas réalise ainsi pour les neuf premiers mois de 2014 un résultat net part du groupe de -1 147 millions d’euros (4 708 millions d’euros pour les neuf premiers mois de 2013). Hors impact des éléments exceptionnels, il s’élève à 5 265 millions d’euros, en hausse de 12,4 % par rapport à la même période de l’année précédente. La rentabilité annualisée des fonds propres est égale à 8,0% hors impact net des coûts relatifs à l’accord global avec les autorités des Etats-Unis.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine