“Les téléphones mobiles ont parcouru un long chemin depuis les « briques primitives » des années 80 et du début des années 90 qui étaient principalement destinés aux riches technophiles et les hommes d’affaires. Selon les statistiques d’utilisations mobiles, ce n’est qu’au début des années 2000 que les appareils sont devenus plus petits, ont été pourvus de fonctions de divertissements et que la foule a sauté sur le train en marche des nouvelles technologies. Cependant, la croissance de popularité des Smartphones n’est pas prête de s’arrêter même si l’utilisation est à un niveau record dans le monde.

La plupart des gens dans les pays développés utilisent les téléphones intelligents. Ils sont si polyvalents qu’ils sont devenus une partie intégrante de la vie d’une personne moyenne. Travailler, planifier un voyage, se socialiser, se divertir – certaines personnes sont sur leur appareil à partir du moment où ils se réveillent le matin jusqu’au moment où ils vont se coucher.

Notre recherche suggère qu’il y a plus de 4,4 milliards d’utilisateurs mobiles dans le monde ! En plus de passer des appels et d’envoyer des messages, ils peuvent naviguer sur internet, télécharger des applications, payer des biens et des services et aussi utiliser tous les réseaux sociaux possibles. Mais à quoi ressemblent les statistiques d’utilisations mobiles ?

Dans un effort de rassembler toutes les statistiques et de les mettre en perspective, nous, Ecoreuil, avons développé le premier graphe statistique animé sur l’utilisation mobile. Au lieu de simplement publier les chiffres, il met à jour tous les indicateurs clés en temps réel. Découvrez cela par vous même.

Il intègre toutes les données les plus récentes sur les recherches web, les revenus publicitaires des utilisateurs mobiles, l’activité sur les principaux médias sociaux et des applications « chat » comme Facebook ou encore Whatsapp, sur les dépenses mobiles et aussi d’autres statistiques intéressantes. Ceci est alors affiché à côté d’un compteur à, ce qui permet aux visiteurs d’observer les impressionnantes statistiques d’utilisations mobiles.

Par exemple, saviez-vous qu’en une heure seulement les utilisateurs mobiles effectuent 68 millions de recherches sur Google, génèrent l’équivalent de 3 millions d’euros de recettes publicitaires via Google ads, et effectuent 8 millions d’achats via leurs mobiles en utilisant Paypal ? Dans cette même heure, les utilisateurs mobiles ouvrent 2 milliards d’emails, envoient 1 milliard de message Whatsapp et 768 millions d’SMS.

De plus, ceux qui recherchent l’amour effectuent 58 millions de « swipes » sur Tinder en 60 minutes, même si seulement 1 million de personnes ont des sentiments réciproques et découlent donc sur des « matches ». 4 millions d’utilisateurs sont trop occupés à prendre des selfies pendant cette heure là.

Alors, que nous réserve l’avenir pour ces puissants ordinateurs de poche ? Quelles seront les implications à long terme sur notre comportement et notre santé mentale ? Comment les points de presse et les créateurs de contenus vont continuer d’évoluer avec les médias sociaux ? Le secteur de la distribution est-il sur le point d’être révolutionné à cause du paiement mobile ?

Certaines personnes pensent que les smartphones sont la passerelle vers le transhumanisme, où un jour nous fusionnerons entièrement avec les machines !

Une chose est sûre, c’est que la popularité des smartphones ne montre aucun signe de ralentissement puisque même les citoyens des pays les plus pauvres ont accès à ces appareils électroniques, au web et aux applications.

Les statistiques d’utilisation du mobile continuent d’augmenter de jour en jour, mais jusqu’où ira cette démocratisation des Smartphones ? “

Source : Ecoreuil

AB20
A propos de l'auteur

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine