L’opérateur de messagerie financière se positionne en chef de file pour aider l’industrie à accroître le niveau d’automatisation sur le marché mondial des changes grâce à l’amélioration des standards visant à écarter les obstacles qui entravent l’échange d’informations et à permettre une automatisation de bout en bout. Ce marché totalise 180 devises convertibles dans des volumes importants. Il n’est possible que grâce à des niveaux d’automatisation élevés, mais certains obstacles l’empêchent encore d’optimiser son efficience. Chaque jour, des millions de messages de confirmation sont échangés entre les contreparties, si bien que des divergences dans l’information peuvent potentiellement causer l’échec de milliers de dénouements.

SWIFT appelle le secteur à coopérer davantage dans le but de repérer les points de blocage, les inefficiences et les traitements manuels pouvant être éliminés grâce à une approche commune et à l’augmentation des niveaux d’automatisation. Un nouveau rapport publié ce 14 juin 2019 (en pièce jointe), « The value of standards in the FX markets », exhorte le secteur des changes à mettre à profit les possibilités offertes par une meilleure harmonisation grâce à la standardisation.

En collaboration avec le secteur des changes, SWIFT est résolu à introduire de meilleurs standards pour surmonter les points de blocage qui engendrent des coûts, des retards et des risques inutiles qui ralentissent le marché. SWIFT adapte sans cesse ses normes de messagerie afin de satisfaire les besoins croissants de nouveaux instruments, de nouveaux produits et de nouvelles exigences réglementaires et pour assurer le meilleur fonctionnement possible du marché des changes. La version 2019 des standards SWIFT apportera de nouveaux changements pour faciliter l’automatisation du processus de « matching » qui permet de confirmer une opération de change, pour faire gagner du temps et de l’argent en réparation de données.

L’évolution ultérieure des normes sera nécessaire pour suivre le rythme des changements commerciaux, opérationnels et réglementaires se produisant sur le marché mondial des changes et pour garantir un fonctionnement efficient et ininterrompu.

 Selon Juliette Kennel, responsable Titres et Marchés des changes chez SWIFT, « bien que le niveau d’automatisation des marchés des changes soit déjà élevé, le secteur ne doit pas se complaire dans cette situation et s’efforcer collectivement de faire tomber les dernières barrières qui gênent encore l’efficience des échanges. L’augmentation des niveaux d’automatisation grâce à un recours accru et plus pertinent aux standards permettra d’obtenir une performance opérationnelle, commerciale et financière plus importante pour tous les acteurs du marché mondial des changes. » Et de conclure : « SWIFT adapte les normes utilisées sur le marché des changes conjointement avec l’industrie afin de diminuer les coûts de l’activité commerciale, d’augmenter les retours sur investissement et de réduire les risques encourus, mais il reste beaucoup à faire. Le secteur doit collaborer davantage dans le but d’améliorer les standards en identifiant les blocages opérationnels et les obstacles gênant la progression vers plus d’efficacité pour tous. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine