La filiale d’assurance-vie et de prévoyance du Crédit Mutuel Arkéa, et la plate-forme d’assurance vie sur le Web lancent ce nouveau contrat d’assurance-vie en ligne.

Cette offre est conçue pour être totalement digitale à l’heure où le numérique ne cesse de monter en puissance face à une forte attente des utilisateurs. Dans un tel contexte,  Altaprofits S.A et Suravenir ont décidé de capitaliser sur la technologie pour simplifier l’ouverture et la gestion d’un contrat d’assurance vie. Les souscripteurs qui le souhaitent peuvent ouvrir directement leur contrat en ligne, de bout en bout.

L’objectif affiché est clair : économiser du papier, du temps, de l’argent là où Jusqu’alors les souscripteurs désirant supprimer totalement les contraintes d’impression et d’expédition postale devaient obligatoirement ouvrir au préalable un nouveau compte bancaire. Avec Digital Vie, Altaprofits propose un environnement de signature électronique utilisable pour l’ouverture de ces contrats. La souscription 100 % numérique est une facilité supplémentaire et facultative. Selon Bernard Le Bras, Président du Directoire de Suravenir,  « aujourd’hui, ce nouveau partenariat avec Altaprofits s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de croissance affichée depuis plusieurs années : continuer à axer notre développement sur le marché de l’internet, marché sur lequel Suravenir et plus largement le Crédit Mutuel Arkéa souhaitent prendre des positions fortes. »

D’autre part,  ces contrats sont facilement accessibles : ils peuvent  être ouverts avec 100 € et alimentés par des versements mensuels de 25€. La gratuité de charges est au programme en matière de frais d’entrée et de sortie. Cette gratuité est élargie aux versements, à l’arbitrage et aux options de gestion comme le rééquilibrage automatique, la dynamisation progressive de l’investissement, le stop loss relatif.

Ce contrat intègre deux fonds en euros : Suravenir Rendement affiche un rendement net de 3,22 % en 2014 (3,45 % en 2013) et Suravenir Opportunités un rendement net de 3,85 % en 2014 (4,05 % en 2013). Il intègre également une large gamme de fonds (306) : OPCVM, Trackers-ETF, Certificats, SCI, SCPI ; 8 fonds immobiliers (SCI et SCPI) ; 2 certificats (l’un sur l’or et l’autre sur les métaux précieux) ; 10 trackers-ETF. Il s’agit de fonds indiciels qui répliquent des indices purs tels que le CAC 40, le Dow Jones et l’Euro Stoxx 50.

Enfin, il est assorti de deux profils de gestion pilotée confiés à Lazard Frères Gestion : l’un est dit « Carte Blanche » et permet de  réagir au mieux à l’évolution des marchés, en faisant varier en conséquence le niveau de risque ; l’autre, prudent est appelé « Patrimoine » et offre la possibilité de performer les fonds en euros tout en supportant un peu de risque et de volatilité dans une moindre mesure que sur des fonds actions ou purs.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine