Emma1Elle fait son grand bonhomme de chemin, cette affaire Cahuzac. A Gauche comme à Droite, l’Homme, ou plutôt, ce qu’il en reste, est vilipendé, accablé, lacéré. Il y a en encore quelques semaines, il était courtisé, respecté et même les deux à la fois. Soudain, on découvre derrière ce brillant chirurgien, un maquilleur de vérités et de mensonges, proche de sa dernière pratique, plastique. Doit-il pour autant être voué au bûcher ? Si oui, alors nous devrions nous résigner à refaire une bonne partie de notre classe politique. Je le crains bien.

Simplicité. Et facilité des mots. Dire ici que les hommes politiques sont tous pareils relèverait du ridicule intellectuel. Que le Seigneur nous l’épargne car il n’y a rien de pire que d’être dénué du sens de la nuance. Une fois cela dit, ma gêne reste intacte. Et mon envie de dire qu’ils sont tous pourris, ces hommes politiques, redevient tenace. Pour ceux, et ils sont nombreux, dont les oreilles ont sifflé et bourdonnent encore du fait de l’Affaire Urba et celles qui ont suivi, la coupe n’est plus pleine. Elle est peine. Peine pour une Gauche franchement gauche de compter parmi ses rangs des politiques, et brillants et véreux à la fois. Il est lointain ce temps de la Gauche austère, éprise de justice sociale et d’égalité. Évanouie la protectrice des plus démunis. Désormais, elle mange du caviar et la tête de veau, comme dirait celui qui sait de quoi il parle. Pourquoi pas, me direz-vous, et je comprendrai volontiers votre réaction, mais on dirait que cette Gauche-là ne se distingue plus que par ses bourdes. Multiples. Cela ne fait pas forcément d’eux tous des pourris.

François Hollande ? Difficile de remettre en cause son intégrité. Jean-Marc Ayrault ? Je dirais pareil, au risque de décevoir plus d’un. Sont-ils pourris ? Et Michel Sapin ? Que dire de François Fillon et de François Bayrou ? Ils ne font pas partie d’une exception politique française. Alors comment expliquer la rengaine des tous pourris ?

Je me souviens de Bérégovoy, mort officiellement pour avoir contracté un crédit à des conditions exceptionnelles auprès d’un ami. Pourri comme ses compères aux yeux de beaucoup, il avait été réhabilité dans la foulée de sa mort, oubliant que tout et tous l’avaient envoyé au casse-pipe comme c’est le risque pour Cahuzac, abandonné et lâché. Certes, ce dernier a trompé jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Pour autant mérite-t-il la peine de mort médiatique ? Posons-nous la question, avant qu’il ne soit trop tard pour lui. Sans le défendre, sachons raison garder et laisser la justice réaliser son travail. En toute sérénité.

En attendant l’(im)probable découverte d’un nouveau Cahuzac, le grand déballage de printemps a démarré. Certains politiques dévoilent leur patrimoine comme preuve de leur probité. Parallèlement, comme à chaque scandale, des propositions fusent ici et là pour nettoyer la pègre politique que l’on redécouvre quelque temps plus tard. Et pour cause ! Le ver est dans … le patrimoine. Et il nous en coûte.

Pendant ce temps, les affaires continuent, les vertueuses, cette fois-ci, même si elles passent très vite à la trappe, du fait des scandales à répétition. Qui se souvient encore du rapport de Karine Berger et Dominique Lefebvre sur l’épargne longue remis la semaine dernière au Premier ministre ? Pourtant, les propositions formulées dans ce document posent les bases de l’avenir fiscal de notre patrimoine, celui des vertueux Français qui ont le courage de conserver leurs actifs en France. Et, dieu merci, ils sont majoritaires. Parmi eux, figurent des Politiques. Alors, tous des Cahuzac ? Pas franchement. De là à pousser notre plasticien reconverti au suicide, il est une mesure, au moins, que nous devrions observer.

Emmanuel Mayega
Rédacteur en chef

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+


Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine