La filiale informatique de Crédit Agricole S.A. est engagée dans un programme de transformation de ses infrastructures informatiques, en synergie avec Capgemini. Objectif : accompagner la digitalisation et la sécurisation des métiers de la banque.

Dans le cadre de cette modernisation, le bras informatique du groupe bancaire envisage d’accroître la mutualisation de ses infrastructures et le recours à la sous-traitance tout en industrialisant ses processus, sur fond de transformation des outils.

Pour y arriver, il a retenu le modèle de co-construction avec un engagement de Capgemini en termes de qualité et de maîtrise à la fois des charges et des coûts. Son partenaire l’accompagne avec deux missions fondamentales : d’un côté, l’appui et le conseil en matière d’innovation et de sécurité ; de l’autre la gestion en délégation d’une partie de ses infrastructures informatiques en s’appuyant notamment sur la création d’une Joint-Venture. Cette dernière fournira les prestations d’exploitation et de surveillance des infrastructures informatiques à SILCA et à ses clients internes au groupe Crédit Agricole. Selon Luc Jarny, Directeur général de SILCA, «  ce partenariat est unique dans le monde bancaire français. Il va renforcer notre capacité d’innovation et nous aider à répondre à la digitalisation croissante de notre secteur. Nous avons choisi Capgemini pour son approche collaborative, mais aussi pour son expertise dans le secteur bancaire et sa solide expérience des projets de transformation d’envergure mondiale ».

Dans le cadre de ce partenariat,  SILCA pourra notamment s’appuyer sur le réseau de Labs’Innovation de Capgemini et sur son expérience d’industrialisation et de standardisation grâce à un modèle de production optimisé et à des centres industriels performants. SILCA bénéficiera également de son savoir-faire en matière de sécurité liées à la généralisation du digital.

Pour Christophe Bonnard, Président du Country Board France du groupe Capgemini, « […] notre capacité à générer des économies tout en apportant une réelle valeur ajoutée sur la transformation digitale de ce grand groupe bancaire correspond à la stratégie que nous menons pour de plus en plus de grands groupes dans le monde. Ce projet renforce notre présence dans le secteur financier où nous étions déjà parmi les leaders mondiaux. Enfin, il répond à notre volonté de développer plus encore nos positions dans le domaine des infrastructures qui est, aujourd’hui, en pleine évolution ».

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine