Les prix de l’assurance continueront d’augmenter en 2013, mais de façon modérée, croit savoir le quotidien Les Echos. En cause, la hausse du coût moyen des sinistres, qui annule en partie le bénéfice lié à une baisse des fréquences.

Alors que l’année 2012 a été relativement clémente en termes d’événements climatiques majeurs, les tarifs des assurances auto et MRH devront continuer de progresser en 2013, selon le quotidien des affaires Les Echos.

En assurance automobile, les hausses tarifaires sont principalement liées au transfert aux assureurs, à compter du 1er janvier 2013, de la revalorisation légale des rentes versées aux accidentés de la route. Une charge assumée jusqu’à présent par le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO). « Cette charge nouvelle représente environ 7 euros pour une cotisation moyenne de 400 euros », affirme Etienne Couturier, le directeur général délégué de la MAAF. AXA n’a pas encore appelé cette charge qui représente 3 % de la prime RC des contrats automobiles.

Globalement, les hausses annoncées jusqu’à présent s’échelonnent de + 0,9 % pour la MAAF à + 4 % pour Swiss Life, en passant par + 1,5 % pour AXA, + 2 % pour la MACSF, la MAIF et Thélem Assurances.

En ce qui concerne l’assurance MRH, l’année 2012 a certes été relativement clémente en termes de catastrophes naturelles, mais elle a été marquée par de petits événements climatiques très localisés, qui, mis bout à bout, se sont révélés très coûteux. Ainsi, l’épisode de froid du mois de février 2012 a coûté aux assureurs 500 M d’euros. A cela s’est ajoutée la hausse des cambriolages et « la crise qui a fait repartir les incendies », selon les dires de Jacques Pascal de Thélem Assurances.

En conséquence, les hausses tarifaires anticipées pour la MRH en 2013 pourraient être plus marquées qu’en 2012. En outre, « avec la recrudescence des événements climatiques, les maisons seront plus concernées que les appartements parce qu’elles sont plus exposées au vent et aux inondations », avertit Jacques de Peretti, le directeur général délégué d’AXA France. Pour l’heure, les hausses annoncées oscillent entre + 1,9 % pour la MAAF, qui ne fait que répercuter la hausse de l’indice Insee, et + 7 % pour Generali France, en passant par + 2 % pour Thélem Assurances, + 3 % pour la MAIF, + 3,3 % pour AXA, + 4 % (hors indice) pour la MACSF et + 6 % pour SwissLife.

Toutefois, en assurance auto comme en assurance MRH, pour avoir une idée plus précise sur l’ampleur des hausses qui seront appliquées en 2013, il faut attendre les annonces des autres grands opérateurs qui n’ont pas encore communiqué leurs prix ou qui ne changent leurs tarifs qu’au mois d’avril, à l’instar d’Allianz, de Groupama, de la Matmut ou de la Macif.

Mohamed Fadili ©CAPA Conseil

Crédit : FreeDigitalPhoto.net

La rédaction
A propos de l'auteur

Le magazine des systèmes d’information dans le secteur financier. Assurance & Banque 2.0 est dédié à l’intégration et à l’exploitation des technologies dans l’assurance, la banque et la finance.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine