En novembre dernier, Monese enregistre plus de 200 000 inscriptions ce qui représente l’une des plus fortes croissances pour une fintech sur le marché européen. Près des trois quarts des inscriptions proviennent de pays européens – hors Royaume-Uni, le marché domestique de Monese. Et prévoit de dépasser les 5 millions d’inscrits d’ici la fin de l’année 2020. Ainsi, Monese revendique l’un des taux de croissance les plus élevés d’Europe.

La néobanque spécialisée dans le compte bancaire instantané sur mobile à destination des personnes en situation de mobilité internationale, annonce avoir franchi le seuil des deux millions d’utilisateurs. Après avoir triplé le nombre d’inscriptions en 2018, l’entreprise enregistre désormais plus de 200 000 inscriptions par mois, un record établit en novembre dernier. Ces résultats représentent l’une des plus fortes croissances pour une fintech sur le marché européen. De surcroît, Monese ambitionne de dépasser les cinq millions d’inscriptions au cours de l’année 2020. Au cours des six derniers mois, la banque a vu son nombre d’inscriptions doubler. Les pays européens hors Royaume-Uni représentent désormais près des trois quarts de cette croissance. Une annonce qui s’inscrit dans le développement de Monese sur le marché européen après la levée de fonds (série B) à hauteur de 60 millions de dollars réalisée en septembre 2018. Après avoir annoncé son partenariat avec PayPal, ou encore le lancement de son offre Monese Épargnes, la néobanque entend bien renforcer son positionnement sur le marché européen et français en accélérant son rythme d’innovation. La France qui compte aujourd’hui plus de 200 000 utilisateurs fait partie des marchés les plus importants, avec l’Italie et l’Allemagne et après le Royaume-Uni (800 000 utilisateurs). Avec 70 % de fonds entrants provenant des virements de salaires ou autres paiements réguliers et une majorité des clients qui utilisent le service comme compte bancaire principal, Monese se démarque des autres néobanques du marché.  En septembre dernier Monese annonce le lancement européen de Monese Épargnes. Les utilisateurs de comptes courants basés en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas et en Espagne peuvent alors bénéficier des services Raisin via leur application mobile Monese.

Monese rappelle qu’elle est la première néobanque à proposer Apple Pay à travers 32 pays en Europe, ce qui constitue la plus large couverture européenne à date. En septembre dernier, Monese a étendu son support de Google Pay à 15 nouveaux pays européens en plus du Royaume-Uni. Elle a conclu en juillet dernier, une collaboration avec PayPal, qui permet notamment aux utilisateurs de Monese de bénéficier d’un accès privilégié à PayPal directement depuis leur application. Ce partenariat se concrétise par la possibilité d’ajouter leur carte bancaire au portefeuille électronique de leur compte PayPal et ainsi sélectionner Monese comme moyen de paiement préféré.

Selon les explications de Norris Koppel, CEO & fondateur de Monese,  « [notre] croissance s’explique aujourd’hui par la mise en place d’une stratégie de développement reposant sur l’innovation liée à l’épargne et au paiement, et ce, compte tenu des attentes de nos millions d’utilisateurs qui pour la plupart utilisent Monese en tant que compte principal. Par ailleurs, nous avons toujours à cœur de pouvoir leur offrir davantage de flexibilité à l’internationale pour répondre notamment aux attentes de la nouvelle génération sans frontières. L’année 2019 a été marquée par de nombreuses annonces stratégiques chez Monese comme le lancement de Monese Cagnottes, le support d’Apple Pay et de Google Pay en Europe, ainsi qu’à travers des partenariats avec Raisin et PayPal. Ces innovations nous permettent d’afficher l’une des plus fortes croissances en Europe sur notre segment de marché. Je tiens aujourd’hui à remercier les équipes qui font avancer Monese, et particulièrement les développeurs qui travaillent au quotidien pour améliorer les différents services disponibles et à venir. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine