loa

La Location avec Option d’Achat, ou LOA, séduit de plus en plus d’automobilistes. À tel point que ce mode de financement est aujourd’hui également proposé sur le marché de l’occasion, là aussi avec succès. À tort ou à raison ? Décryptage d’un phénomène.

 La LOA a le vent en poupe à l’heure actuelle. D’après les chiffres fournis par l’Association Française des Sociétés Financières, les locations avec option d’achat ont bondi de respectivement 30,1% et 21,7% aux premier et deuxième trimestres, au grand détriment du crédit classique, en repli de respectivement 16,9% et 13,9% sur le même exercice. Elle a un succès tel qu’elle est à présent proposée sur le marché de l’occasion.

La LOA, aussi appelée leasing ou encore crédit-bail, est une formule tout compris incluant pendant une durée limitée la location d’un véhicule mais aussi son entretien et une extension de garantie. Vous êtes dans ce cas locataire de votre bien, le propriétaire étant l’établissement bancaire. À la fin du contrat, vous avez la possibilité de faire reprendre ou vendre sous certaines conditions votre voiture en leasing mais également d’opter pour un nouveau modèle et de signer un nouveau contrat de location.

Les points forts du leasing

Les avantages sont nombreux. Outre la possibilité de pouvoir changer de véhicule fréquemment, la LOA a ceci d’intéressante qu’elle permet de profiter de loyers mensuels très attractifs, notamment comparés à ceux d’un crédit classique. En plus, vous n’aurez pour ainsi dire aucun frais supplémentaire. L’entretien couvre tout (à l’exception des pneus) et la garantie vous met à l’abri des soucis techniques. Seules l’assurance et l’essence restent donc à votre charge.

Le loyer très bas est une véritable aubaine pour les constructeurs, les marques premiums en tête. C’est que la LOA leur est particulièrement profitable. La valeur résiduelle entre dans le calcul du coût mensuel. Or, il est bien connu que les véhicules Audi, BMW et autres Mercedes décotent bien moins vite que ceux des généralistes. Pour le même prix, voire pour moins cher, vous pouvez donc vous offrir une voiture plus haut de gamme.

Ainsi qu’on peut le voir dans le tableau ci-dessous, malgré les quelques 4 500 € qui séparent les finitions d’entrée de gamme de la BMW Série 1 et de la Renault Mégane, la plus coûteuse à l’achat s’avère paradoxalement moins chère chaque mois en optant pour une LOA. Et même si la limitation kilométrique n’est pas à l’avantage de l’allemande, nombreux sont ceux qui peuvent être séduits par son blason plus prestigieux et ses prestations supérieures en termes de finition ou d’agrément de conduite.

Comparaison BMW Série 1 116i 109 ch Premiere 5 portes

 

Location avec Option d’Achat Horizon

Renault Megane 1.2 TCe 100 ch Life 5 portes

 

Location avec Option d’Achat New Deal

Prix neuf 23 950 €

 

19 400€
Apport 0 €

 

0 €
Durée 36 mois

 

37 mois
Kilométrage inclus 40 000 km 15 000 km/an pour les modèles essence (soit exactement 46 250 km pour 37 mois)

 

Extension de garantie Oui

 

Oui
Entretien inclus Oui

 

Oui
Loyer mensuel

 

297,90 € 330,64 €

 

LOA ou crédit classique, à étudier selon vos besoins

Pourtant, la LOA n’a pas que des atouts. Gros rouleurs notamment, passez votre chemin. Elle s’adresse en effet en priorité à des personnes effectuant des petits trajets. En général, le kilométrage est plafonné annuellement aux alentours de 10 000 km à 15 000 km pour une essence et de 20 000 km à 25 000 km pour une diesel. Bien sûr, il est possible de demander à revoir le plafond, mais le prix de suivre la même courbe ascendante. Vous serez contraint de payer des pénalités si vous ne respectez le kilométrage sur lequel vous vous étiez mis d’accord lors de la signature du contrat.

En fait, contrairement à ce que le loyer mensuel laisse penser, le leasing revient au final plus cher qu’un crédit classique, comme le montre l’exemple suivant avec la même Renault Megane que précédemment. Même si les 572,01 € exigés chaque mois pour un crédit classique ont de quoi en rebuter plus d’un, ne vous arrêtez pas au prix facial. Car si vous achetez le véhicule à l’issue de la location, ainsi que le contrat vous le permet, vous aurez alors déboursé une somme supérieure.

Dans le cas contraire, si vous ne souhaitez pas racheter le véhicule, il est fort probable que vous ayez à payer des frais de remise en état excessifs. Les concessionnaires n’hésitent pas à faire facturer au prix fort des défauts mineurs qu’un acheteur particulier aurait probablement accepté sans peine.

La LOA peut s’avérer très attractive d’un point de vue financier, mais c’est surtout le cas pour les personnes n’effectuant que peu de trajets et prenant parfaitement soin de leur véhicule. Les autres lui préfèreront le crédit classique leur apportant plus de flexibilité et plus de soulagement, notamment au moment de la vente. Au final, mieux vaut sortir vos calculatrices et déterminez soigneusement vos besoins avant de vous lancer !

Comparaison entre un crédit classique et une LOA / Exemple avec la Renault Megane 1.2 TCe Life 5 Portes

 

Location avec Option d’Achat Crédit classique
Prix neuf

 

19 400 €
Apport

 

0 €
Durée

 

37 mois 36 mois
Extension de garantie Oui

 

Oui
Entretien inclus Oui

 

Oui
Montant des mensualités (hors assurances)

 

330,64 € 572,07 €
Prix total en cas d’acquisition du véhicule

 

22 193,64 € 20 594,52 €

 

Marouane LATIF
A propos de l'auteur

Chargé de Marketing et Evènementiel pour Assurance & Banque 2.0. Ex chargé de communication numérique à l'Ambassade de France au Maroc. Diplômé d'un master Communication et contenus numériques, Marouane est à l'affut des nouvelles technologies et cherche toujours à apprendre plus. Il est sociable et très souriant, sa passion c'est le Voyage !

Site web : http://www.capa-invest.com

LinkedIn

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine