Le spécialiste des solutions de paiement internationales et cross-canales vient de publier son index des paiements mobiles pour le 3eme trimestre 2014.

Cet observatoire T3 couvre la période de juillet à septembre 2014. S’appuyant sur les données des transactions en ligne de plus de 3 500 clients d’Adyen, il met en avant les tendances en matière d’utilisation des mobiles à des fins de paiement, par zone géographique, type de bien et de support. Sur la période donnée, les paiements sur ces appareils itinérants représentaient, à l’échelle mondiale, 23,3 % du total des paiements en ligne, contre 21,5 % au trimestre précédent.

L’Europe en tête, l’Asie en embuscade

Enseignement important, l’Europe conserve sa pôle-position mondiale. Et de ce point de vue, enregistre des paiements sur mobile à concurrence de 24 % au troisième trimestre. La palme d’or revient au Royaume-Uni (41 %). Pays-Bas et Espagne suivent avec 26 %. La France (18 % de transactions en paiement mobile), apparaît comme l’un des pays les plus avancés ; elle est talonnée par son voisin d’outre-Rhin (16 %).

 

Adyen 2

Rapporté à l’échelle mondiale, cet index fait de l’Asie le premier dauphin de l’Europe (17 % du total des paiements en ligne). Cette zone géographique aura connu, en un an, la plus forte progression en la matière (+58 %). L’Amérique du Nord est marquée par sa stabilité avec 16,7 %, là où l’Amérique latine affiche une piètre progression de 6 %.

Android n’a pas dit son dernier mot

Autres enseignements de cet index, les taux d’autorisation des paiements en ligne sur terminaux mobile (tablettes, Smartphones) dépassent ceux sur ordinateurs ; pour autant, la part des paiements sur Smartphones augmente et celle sur tablettes reste stable.

Enfin, iOS reste en tête, tous appareils confondus (62 %) par rapport à Android (38 %) au troisième trimestre ; l’environnement de Google gagne de plus en plus du terrain. Témoin l’écart au premier trimestre était de 69 % contre 31 %.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine