Au terme de l’Assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue hier, 18 novembre, les administrateurs « ont entériné les mesures pour assurer la pérennité des rentes du « R1 » et des cotisants du Corem ». Selon le CIDS (Comité d’information et de soutien des Sociétaires) de l’ex-CREF, « il s’agit d’éviter « en réalité de sombrer corps et biens ».

En réaction aux décisions de ce Conseil d’administration qui aurait été organisé en dehors des règles de l’art, le CIDS et son avocat portent plainte au pénal contre l’UMR et ses dirigeants.

Dans un communiqué de presse, le CIDS dénonce une situation  critique « pour les allocataires du  « R1 » (ancien CREF, à l’origine du COREM), [marquée par une ] baisse  de 30 % de leur rente, déjà amputée de 17 % en 2002 et jamais revalorisée de 2002 à 2014 tandis que pour «  les cotisants du COREM, [on constate une] baisse du taux de l’escompte de 2.3 à 1.5 %  et une entrée en jouissance de leur rente à 62 ans au lieu de 60.  En clair, payer plus pour recevoir moins. »

Pour le CIDS, « Certes  l’U.M.R, comme en son temps la M.R.F.P  (Mutuelle Retraite de la Fonction Publique) dont elle est issue, invoque l’Europe, la crise financière, la baisse des taux, l’allongement de la durée de la vie… pour  justifier la mise à la diète sévère de ses adhérents » ; mais cette instance qui fédère 7000 adhérents et créée en 2002 « pour se battre contre les responsables de la faillite du CREF considère « qu’il s’agit d’une nouvelle tromperie,  particulièrement grave, au préjudice de milliers d’épargnants souscripteurs du produit COREM, tenus dans l’ignorance des défauts qui l’affectent. » Résultat : « elle porte plainte au pénal pour tromperie est déposée contre l’UMR et ses dirigeants par le CIDS et son avocat Maître Nicolas Lecoq-Vallon, qui a déjà orchestré l’ensemble des procédures pénales, civiles et administratives qui ont toutes abouti à des condamnations. Un recours contre l’ACPR, Autorité de contrôle, totalement inerte dans cette affaire, sera  parallèlement diligenté. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine