Plus de 130 candidatures venues du monde entier ont été reçues pour intégrer la troisième cohorte du Lloyd’s Lab. Les douze heureux élus ont été sélectionnées dans le cadre d’un concours auquel ont participé vingt-quatre candidats présélectionnés.  Des candidats qui ont présenté leurs idées à des experts de l’ensemble du marché pendant la journée dédiée à cet exercice.

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie audacieuse visant à façonner l’avenir au Lloyd’s, le Lloyd’s anglais s’est récemment engagé à élargir la portée de son Lloyd’s Lab. In fine, les douze équipes gagnantes sont alignées avec cette stratégie. Elles commenceront à travailler au laboratoire suivant un programme de dix semaines qui débutera le 2 septembre.  

Les jeunes pousses retenues se concentrent entièrement sur la recherche de solutions pour contribuer à renforcer l’écosystème de services du Lloyd’s, y compris sur les moyens d’améliorer le partage des données et de fournir de nouvelles sources d’information sur les risques, sur les modèles de tarification et d’analyse de risque pour aider les acteurs du marché du Lloyd’s à mieux comprendre les scénarios des menaces et sur les moyens de réduire le coût du traitement des sinistres ainsi que la lourdeur des procédures liée au respect des réglementations.

Pour Bruce Carnegie-Brown, Président du Lloyd’s, “Les temps changent et nous construisons une nouvelle vision de l’avenir au Lloyd’s. La troisième cohorte du Lloyd’s Lab sera entièrement alignée sur cette stratégie. Cette association d’Assurtech qui regroupe les plus brillants et les meilleurs talents du secteur technologique est une immense opportunité de développer de nouvelles idées, de nouvelles façons de travailler et de mieux servir nos clients. Cette nouvelle vision n’est perçue nulle part ailleurs avec autant d’acuité qu’au Lloyd’s Lab, où talent, technologie et capital s’entremêlent de manière créative. Nous voulons exploiter cet esprit créatif pour nous aider à construire un nouveau Lloyd’s, plus agile, plus orienté client, plus rapide et plus efficace que jamais.” C’est l’occasion également de féliciter les équipes retenues dans le cadre de cette troisième vague du Lloyd’s Lab. Il s’agit d’Allphins, une nouvelle plateforme numérique dont la mission est unique : fournir aux clients, courtiers, assureurs et réassureurs des informations exploitables sur les risques liés à l’énergie pour une prise de décision améliorée et plus rapide lors du transfert des risques ;  ClimaCell, la première entreprise de technologie microweather à trouver et à prévoir la météo que les autres ne peuvent pas voir. En adoptant une approche IOT pour recueillir des millions d’observations météorologiques, c’est au niveau de la rue (et non de la ville) que ClimaCell fournit ses prévisions ; Digital Fineprint  (DFP), une Assurtech qui aide assureurs et courtiers à améliorer leur performance et leur rentabilité sur le marché des PME. DFP fournit des données qui peuvent être utilisées pour la sélection des risques, la souscription, la tarification et l’apport d’affaires nouvelles ; Flock, une grande start-up de données qui aide les souscripteurs à analyser les risques ; Floodflash qui propose une assurance inondation à juste prix, sans exclusion, avec une indemnisation instantanée. Les assurés reçoivent un règlement préétabli dès que le capteur FloodFlash détecte que les eaux excèdent une hauteur critique ; Hyperexponential, qui construit un logiciel de tarification pratique et percutant pour l’assurance spécialisée. Elle est la première plate-forme de ce type à être bâtie par des professionnels de l’assurance “au cœur du marché, pour les besoins de nos actuaires et de nos souscripteurs ” ; INARI est un écosystème avancé contenu dans un boîtier qui numérise les opérations d’assurance tout au long du cycle de vie du risque. Il permet de combiner “l’automatisation des processus, le traitement de l’acquisition de données, facilite l’audit du grand livre comptable ventilé, l’apprentissage machine et les lacs de données”. De son côté, la plate-forme Insurdata propose des données très performantes, au niveau du bâtiment et des expositions spécifiques aux risques, à l’échelle mondiale ;  quant à Oasis fournit une plateforme de modélisation de catastrophes à code source ouvert, utilisable gratuitement par tous. C’est aussi une communauté qui cherche à changer le monde autour d’une meilleure modélisation des catastrophes pour mieux comprendre les risques à tout niveau y compris en assurance ; Afin d’optimiser les processus de clôture et de reporting financiers, Phinsys a construit une plate-forme d’outils intelligents d’automatisation financière pour fournir des contrôles systématiques. Enfin, Praedicat lit, conserve et quantifie les données scientifiques pour identifier les risques émergents et actuels pour l’homme et l’environnement. Ils quantifient les pertes économiques et les responsabilités encourues par les assureurs en cas de litiges et permet une meilleure gestion des risques ainsi que le développement de nouveaux produits ; et Tautona AI de Tautona, une entreprise “d’automatisation cognitive” qui infortise des processus autrefois réservés à l’appréciation humaine. L’entreprise se présente ainsi : “Basée sur le Cloud, avec notre approche de services gérés, nous permettons aux assureurs d’automatiser les réclamations et ainsi réduire les risques de friction avec les assurés ainsi que lors des processus auxiliaires.”

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine