Comment redynamiser ce placement qui a perdu de sa superbe du fait d’une rémunération peu attractive ? Le groupe bancaire propose de le connecter à une tirelire électronique.

Livret à connecter est le premier service destiné à donner un coup de jouvence au Livret A. Celui-ci devient ainsi accessible et partageable par tous, à travers les réseaux sociaux, le courrier électronique, le QRcode, etc. Grâce à cette connectivité, les parents peuvent créer sur le Web fixe et mobile une tirelire électronique pour chacun de leurs enfants. Dès lors, inviter les proches à l’abonder devient facile. Le groupe bancaire propose de solliciter les relatifs de la famille à travers les réseaux sociaux notamment. Ils auront ainsi la possibilité de participer aux projets d’avenir des jeunes concernés.

Comme l’explique la Caisse d’Epargne, le principe de cette innovation est simple : « grâce à un site dédié, les parents peuvent créer et gérer une tirelire électronique, souscrire un livret d’épargne au nom de l’enfant et le connecter à la tirelire, concevoir un espace personnalisé autour de l’enfant et des grands moments de sa vie grâce à des gabarits de photos, vidéos, etc., partager et inviter leurs “contacts” ou “amis” à contribuer à la tirelire via les réseaux sociaux entre autres. Les proches souhaitant participer en ligne peuvent le faire simplement sur le site dédié, avec leur carte bancaire, et laisser un message à l’enfant sur son livre d’or. L’argent collecté par les parents est ensuite transféré de la tirelire vers le Livret à connecter. Le cercle de contacts défini par les parents peut ainsi contribuer à l’épargne et aux futurs projets de l’enfant. »

Commentant cette nouveauté, Cédric Mignon, directeur du développement de cette banque, a déclaré : “la Caisse d’Epargne, acteur historique et créateur du Livret A, continue d’inventer son histoire et démontre ainsi que toutes les marques du patrimoine français peuvent, à tout moment grâce au digital, redonner une nouvelle jeunesse à leurs produits les plus traditionnels et aimés des français. L’objectif de la Caisse d’Epargne est de connecter, en 2016, 10 000 livrets naissance au service “Livrets à connecter”.

Considéré il y a deux ans encore comme le placement préféré des Français face à une branche d’assurance vie confrontée à des incertitudes réglementaires, le Livret A est redescendu de son éphémère piédestal. En cause, son manque d’attractivité. En jouant la carte de l’innovation, les banques pourraient-elles le relancer ? Premiers éléments de réponse avec la nouvelle solution de La Caisse d’Epargne.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine