Trois ans après son lancement, le réseau de soins Kalivia a franchi un nouveau cap, celui des 2 millions de personnes couvertes. Selon ses deux membres, il a permis à ses assurés d’économiser en moyenne 100 euros sur leur paire de lunettes.

Lancé en 2010 pour peser sur les tarifs du tiers payant complexe, le réseau de soins Kalivia a trouvé sa vitesse de croisière si l’on en juge à travers le nombre de ses bénéficiaires : 2 millions en l’espace de trois ans.

Pour mémoire, ce maillage a été mis sur pied en vue de permettre aux adhérents de Malakoff Médéric et à ceux de l’Union Harmonie Mutuelle, ses géniteurs, d’accéder facilement aux soins dans un contexte inflationniste exacerbé qui voit le reste à charge  (RAC) des assurés monter sans cesse en puissance, provoquant ainsi des renoncements aux soins. Selon Kalivia, son lancement aura permis aux adhérents de ses membres d’économiser, en moyenne, 100 euros sur leur paire de lunettes. Ce en leur permettant d’accéder à « des équipements de qualité, à des tarifs nettement inférieurs aux prix moyens du marché. Les opticiens membres du réseau pratiquant obligatoirement le tiers payant, les assurés n’ont pas à avancer de frais ».

Le cap symbolique des 2 millions de bénéficiaires devrait être franchi avant la fin de l’année 2013. Selon le réseau, « plus d’un bénéficiaire sur deux choisit de renouveler son équipement optique chez un professionnel de santé membre de Kalivia. Ce qui lui permet d’économiser lors de  l’achat d’une paire de lunettes de marque et de gamme strictement identique à celle qu’il peut trouver en dehors du réseau ».

Qu’en est-il en audioprothèse ?  Les bénéficiaires de Malakoff Médéric et de Harmonie Mutuelle économisent 650 euros en moyenne pour un double équipement auditif de qualité (marque, gamme…) identique à celui qu’ils peuvent trouver en dehors du réseau, précise Kalivia. Et ce maillage, qui compte 4 400 opticiens et 1 600 audioprothésistes de préciser que l’assuré  reste entièrement libre du choix de son professionnel de santé. On le sait, l’un des arguments mis en avant par les opposants à la montée en puissance des réseaux de soins mutualistes est leur supposée capacité à perturber le libre-choix des assurés en termes de professionnels de santé.

L’option retenue par Harmonie Mutuelle et Malakoff Médéric a été de faire de Kalivia un réseau ouvert, sans numerus clausus. Ainsi, « tout professionnel qui le souhaite peut, à condition de satisfaire aux critères de qualité et de tarifs qui ont été définis avec des professionnels du secteur, intégrer le réseau », indique Kalivia. En passant par ce maillage, les assurés ont la possibilité de bénéficier de meilleures conditions de garantie par rapport au marché : garantie casse de 2 ans pour leur paire de lunettes et garantie panne de 4 ans pour leur prothèse auditive.

Enfin, selon ce dispositif, l’analyse des données détaillées de remboursement a permis de montrer que, « dans le réseau Kalivia, la qualité (marque des verres, traitements, innovations, …) des équipements proposés chez les opticiens et audioprothésistes partenaires est d’ailleurs légèrement supérieure à celle constatée en dehors du réseau ». En somme, le réseau est porteur, au-delà des tarifs plus faibles, d’un niveau de qualité non seulement garanti, mais amélioré, au bénéfice de ses utilisateurs.

 

Le réseau Kalivia en chiffres:

  • 104 euros. C’est l’économie moyenne réalisée par les assurés lorsqu’ils achètent une paire de lunettes en passant par le réseau Kalivia.
  • 650 euros. C’est l’économie moyenne réalisée par les assurés lorsqu’ils achètent une double prothèse auditive en passant par le réseau Kalivia
  • 4 400. C’est le nombre d’opticiens partenaires.
  • 1 600. C’est le nombre d’audioprothésistes partenaires.
  • 7 millions. C’est le nombre de personnes qui ont accès au réseau Kalivia.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+


Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine