Le géant de Trieste dévoile ses résultats nets. Ils accusent augmentation à 744 millions d’euros (+ 28,1 %) et une croissance du résultat opérationnel à 1,3 milliard d’euros (+ 6,9 %).  La solidité financière en sort renforcée.

Le résultat net du Groupe à 744 millions d’euros, en hausse de 28,1 %, reflète en partie les gains liés aux opérations de cessions. Le résultat net ajusté a atteint 616 millions d’euros (+ 6 %), conformément aux objectifs du nouveau plan stratégique.

A noter également, une croissance du résultat opérationnel de 6,9 %, à 1,3 milliard d’euros, grâce à la contribution de tous les secteurs d’activité du Groupe. Quant à la rentabilité technique, elle est restée à un excellent niveau, avec un ratio combiné (COR) de 91,5% (+ 0,1 pp) et une marge des affaires nouvelles Vie (NBM) à 4,37% (- 0,29 pp).

La collecte nette en Vie à plus de 4 milliards d’euros (+ 61,9 %) reste remarquable. Les provisions techniques Vie ont atteint 353 milliards d’euros (+2,8%). Le chiffre d’affaires total s’est établi à 18,9 milliards d’euros, en hausse de 6,6 %, grâce au développement des deux secteurs d’activité (Vie et Iard) ; en particulier le secteur du Iard (+ 3,1 %) lequel a progressé dans tous les principaux pays où le Groupe opère.

Solidité financière du Groupe, avec un ratio de solvabilité réglementaire préliminaire de 207 %. La diminution par rapport à fin 2018 est largement due à l’impact de l’implémentation des changements réglementaires attendus.

Selon, le CFO du Groupe Generali Cristiano Borean, « les résultats du 1er trimestre confirment l’excellente performance du Groupe en matière de rentabilité et de solidité financière. Les volumes continuent de croître, comme en témoigne l’augmentation de la collecte nette en Vie, des actifs sous gestion et du chiffre d’affaires. L’accent mis sur la création de valeur est démontré par le maintien des excellents niveaux de COR et de NBM. Le résultat net, même sans tenir compte de la contribution positive des opérations de cessions, est en forte croissance. Ces résultats montrent que la mise en œuvre de la stratégie ‘Generali 2021’, annoncée en novembre 2018, prend un excellent départ. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine