L’assureur vert affiche un chiffre d’affaires stable à 13,6 milliards d’euros et un résultat net de 322 millions d’euros. Quant au résultat opérationnel économique, il s’établit à 153 millions d’euros.

Dans un environnement économique marqué par la persistance des taux bas et à la sur-sinistralité climatique notamment, l’assureur vie annonce ses résultats en mettant en avant ses atouts qui lui ont permis de résister. Selon Jean-Yves Dagès, Président du conseil d’administration de Groupama SA, « la force du modèle mutualiste de Groupama, sa présence dans les territoires et la mobilisation sans faille de ses élus et collaborateurs ont permis au groupe d’aider ses clients et sociétaires à affronter une année climatique désastreuse comme jamais, qu’ils aient été touchés par les inondations du printemps, les sinistres sur les biens et matériels ou encore les intempéries en chaîne sur les récoltes. Nos sociétaires nous en savent gré à travers leurs nombreuses souscriptions à nos certificats mutualistes et nous en sommes fiers. » Thierry Martel, Directeur général, d’ajouter : « grâce à la gestion rigoureuse de nos risques, nos résultats 2016 résistent en dépit d’une année marquée par une sinistralité exceptionnellement élevée sur les récoltes et une sinistralité corporelle très au-dessus de la moyenne. Cela témoigne de la solidité des fondamentaux du Groupe que nous renforçons sans cesse par le développement de nos collaborateurs et l’investissement dans les solutions digitales reconnues parmi les meilleures du marché. »

Les comptes consolidés de Groupama SA comprennent l’activité de l’ensemble des filiales ainsi que la réassurance interne, ce qui représente environ 35 % du chiffre d’affaires des Caisses régionales cédé à Groupama SA.

Un CA combiné stable

L’analyse ci-après porte sur le périmètre combiné.  Au 31 décembre 2016, Groupama réalise un chiffre d’affaires combiné de 13,6 milliards d’euros, stable par rapport à 2015. Le chiffre d’affaires de l’Assurance en France au 31 décembre 2016 s’établit à 10,8 milliards d’euros, en hausse de +0,9%. En assurance de biens et responsabilité, il progresse de +0,6 % à 5,4 milliards d’euros. L’assurance des particuliers et professionnels s’inscrit en hausse de +0,3 % sur la période à 3,2 milliards d’euros. Une évolution qui résulte de la croissance des branches habitation (+1,2 % à 1,0 milliard d’euros) et des risques professionnels (+2,0 % à 0,4 milliard d’euros), de la stabilité de l’activité en automobile de tourisme (-0,2 % à 1,5 milliard d’euros) et du repli en construction (-4,0 %).

La croissance de la branche agricole (+0,8%), le développement de la branche protection juridique (+13,2%) ainsi que la hausse de l’activité d’assistance (+14,1%) contribuent également à l’augmentation du chiffre d’affaires de l’assurance de biens et responsabilité.

Quid en assurance de personnes ? Cette évolution est principalement due à la forte croissance de l’assurance collective (+13,4 %), portée par l’assurance santé collective (+26 %), sous l’effet de la montée en puissance des contrats ANI, marché sur lequel Groupama revendique la place de 1er acteur français. La branche prévoyance collective progresse également (+3,5 %).

L’activité en épargne retraite individuelle est en retrait de -4,0 %, l’évolution résultant à la fois du développement des produits en UC (+11,7%) dans un marché en baisse de -1% (FFA), et de la baisse des produits d’épargne en euros de -11,1% sur un marché stable (FFA). La part des UC dans les encours d’épargne individuelle s’élève ainsi à 23,5% au 31 décembre 2016 contre 20,7% au 31 décembre 2015.

A l’international où l’assureur vert est présent dans 11 pays, essentiellement en Europe, il dispose aussi de relais de croissance en Turquie, en Chine, pays dans lequel il occupe la deuxième place des assureurs dommages étrangers avec un chiffre d’affaires de 256 millions d’euros.

Privilégier les contrats en UC en Italie

Au 31 décembre 2016, le chiffre d’affaires de l’international s’établit à 2 647 millions d’euros, en baisse de -2,9 % par rapport au 31 décembre 2015. En assurance de biens et responsabilité, le chiffre d’affaires est en progression de +0,8 % par rapport à 2015, et atteint 1,8 milliard d’euros au 31 décembre 2016. Une évolution liée principalement aux bonnes performances de la branche métiers agricoles (+15,1%) notamment en Turquie, de la branche habitation (+2,2 %) et à la progression des activités auprès des entreprises et collectivités (+2,9 %) qui viennent compenser la baisse de l’activité automobile (-1,1%).

En assurance de personnes, le chiffre d’affaires de 880 millions d’euros diminue de -9,7 %, suite notamment au repli de l’activité épargne retraite individuelle (-18,8 %), principalement en Italie et en Grèce. En effet, en Italie, conformément à la stratégie de développement rentable, le groupe privilégie les contrats en UC (+55 %) au détriment des contrats en euros, dont la collecte diminue fortement (-34%). L’assurance de la personne collective progresse quant à elle de +12,2%, portée par la croissance de la branche retraite collective (+27,4 %).

Groupama Banque prend la couleur Orange

Quant à l’activité de Groupama Asset Management, elle a été soutenue avec une progression des encours sous gestion de +5 milliards d’euros pour atteindre 96,8 milliards d’euros au 31 décembre 2016.

Du reste, le 22 avril 2016, Orange et Groupama ont signé un accord visant à développer une offre bancaire inédite, 100 % mobile. En octobre 2016, les autorités réglementaires et prudentielles françaises et européennes ont autorisé l’entrée d’Orange à hauteur de 65% au capital de Groupama Banque, rebaptisée Orange Bank le 16 janvier 2017.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine