L’application déployée le 1er décembre 2014 fête son premier anniversaire aujourd’hui. Belle initiative qui, quoi qu’en diront ses promoteurs, peine à séduire les utilisateurs. Mais continue à s’enrichir.

Destiné à la déclaration de sinistres concernant deux véhicules terrestres à moteur (auto, deux et trois roues motorisés, etc.), immatriculés et assurés en France (métropole, et DOM) et à Monaco et n’ayant pas entraîné de dommages corporels, cet outil peut également être mis à contribution quand un véhicule est seul accidenté.

Solution officielle des assureurs déjà intégrée dans les processus de gestion de sinistres par plusieurs parmi eux, l’e-constat auto a vocation à accélérer le traitement et le règlement des dommages. De ce point de vue, il permet d’instruire un constat amiable en quelques minutes et d’y joindre un croquis et des photos de l’accident. A l’aide d’un doigt, l’utilisateur signe sur l’écran du smartphone et envoie directement sa déclaration à son assureur. L’assuré reçoit alors par SMS la confirmation de la prise en compte de sa déclaration et, par mail, le PDF du constat amiable.

Un an après son entrée en production, cette solution totalise près de  300 000 téléchargements de l’application et plus de 10 000 e-constats auto envoyés aux assureurs. Si ces chiffres sont présentés comme intéressants, force est de constater qu’ils constituent une goutte d’eau à côté du volume de sinistres traité chaque année par les assureurs.

Est-ce pour cette raison qu’il est enrichi ? Rien ne le précise en cette journée anniversaire. Pourtant, elle  bénéficie de nouvelles fonctionnalités. Désormais, il est possible de sauvegarder les données de trois véhicules dans les informations personnelles ; l’application est également dorénavant accessible aux véhicules monégasques ; enfin, trois possibilités existent pour pré-remplir ses données personnelles : en renseignant soi-même les champs requis, en utilisant une application développée par certains assureurs, ou en flashant le QR code qui peut figurer sur la carte verte.

Ces nouveautés suffiront-elles à faire de cet outil un standard de fait dans la profession sachant que beaucoup de porteurs de risques n’ont pas attendu cette application pour mettre au point un outil similaire ? Difficile à dire pour le moment.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine