fireeye-predictions-cybercriminalite-2014

La nouvelle solution d’intelligence artificielle d’IBM dédiée à la cyber-sécurité (IBM Watson for Cyber Security) équipe les centres d’opérations de sécurité cognitifs (SOC) en leur

proposant des innovations intégrant un assistant virtuel. Ce dernier est le fruit de Watson et un projet de recherche concernant un assistant vocal de sécurité.

 La division Sécurité d’IBM annonce la disponibilité de Watson for Cyber ​​Security conçue pour les centres d’opérations de sécurité cognitifs. Pour en arriver à cette nouveauté, Watson a été formé au langage de la cyber-sécurité, en ingérant plus d’1 million de documents en la matière. Watson peut désormais aider les analystes en sécurité à analyser des milliers de rapports de recherche en langage naturel qui n’avaient jamais été accessibles auparavant aux outils de sécurité modernes.

A travers cette solution, IBM exploite les technologies cognitives dans les centres d’opérations de sécurité en vue de faire face au doublement prévu des incidents de sécurité au cours des cinq prochaines années et à une réglementation accrue à l’échelle mondiale.

Watson for Cyber ​​Security sera intégré à la nouvelle plateforme de SOC cognitif d’IBM, réunissant des technologies cognitives avancées et des opérations de sécurité, fournissant la capacité de répondre aux menaces à travers les périphériques, le réseau, les utilisateurs et le Cloud. Pilier de cet outil, IBM QRadar Advisor with Watson, composant qui exploite le corpus de connaissances en cyber-sécurité de Watson. Cette nouvelle application est déjà utilisée par Avnet, l’Université du New Brunswick, Sopra Stéria et 40 autres clients dans le monde pour augmenter les investigations des analystes en sécurité sur les incidents de sécurité.

Désormais, IBM propose une plate-forme de SOC cognitif qui place les technologies cognitives dans les mains des analystes en sécurité. Et les aide à améliorer leur capacité à combler les lacunes en matière de renseignement et à agir au mieux.

L’application IBM QRadar Advisor with Watson apporte des capacités cognitives pour aider les analystes en sécurité dans leurs investigations et la remédiation via la plateforme de renseignements de sécurité QRadar d’IBM. La solution aide dans l’analyse de menaces potentielles en corrélant les capacités de Watson en matière de traitement du langage naturel à travers les blogs de sécurité, les sites Internet, les documents de recherche et d’autres sources, avec les renseignements sur les menaces et les données d’incidents de sécurité de QRadar, ce qui peut raccourcir les analyses en matière de cybersécurité de quelques semaines ou jours à quelques minutes.

Afin d’étendre la capacité du SOC cognitif aux périphériques, la division sécurité d’IBM annonce également une nouvelle solution de détection et de réponse appelée IBM BigFix Detect. Elle permet aux entreprises d’obtenir une visibilité complète sur le parc des périphériques en constante évolution tout en comblant l’écart entre la détection de comportements malveillants et la remédiation.

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine