La frange d’âge née avec le mobile affiche un comportement structuré par ce biais qui est désormais incontournable pour eux. Les observateurs scrutent leurs agissements en vue de cerner ce qui gouverne leurs motivations. Et pour cause, ils représentent le gros des clients de demain, l’avenir de la banque, en réalité. Leur comportement en dit long sur leurs attentes et pratiques. Autant dire que l’étude menée par Arcane Research, met en lumière les pratiques qui offrent aux banques et par extension les porteurs de risques, des billes pour maîtriser leurs comportements, premier pas vers un service adapté.

Selon cette enquête qui passe au crible plus de 1000 de ces jeunes, la recommandation apparaît comme un facteur très structurant pour ces jeunes qui vivent en général dans une notion de …Tribu magnifiée par les réseaux sociaux et mise en condition par le mobile (GSM) et le web. De ce point de vue, ils sont très sensibles à l’incitation de leurs proches. Si l’on en croit l’étude d’Arcane Resarch les 2/3 du panel reconnaissent en tenir compte lors du choix de leur nouvelle banque. Cet argument constitue le troisième 3ème motif de choix d’une nouvelle banque, selon l’enquête. En clair, les avis affichés sur les sites Web restent des facteurs déterminant pour les Millennals.

Cette étude rappelle également que les Millennials constituent une cible  volatile. On le sait, plusieurs études sur les clients acquis sur le Net se montrent qu’ils sont moins fidèles et affichent un taux d’attrition largement plus fort que celui des clients au parcours traditionnels.

Le cas de Société Générale avec Compuware, semble confirmer

Dernier enseignements qui semble en phase avec les pratiques des banques, les Millennials votent majoritairement pour le digital car il leur propose des services à valeur ajoutée : consulter leurs comptes, épargne ou prêts, réaliser des actions sur leurs cartes bancaires. Des opérations qui imposent la digitalisation à outrance que l’on connaît. Une digitalisation tous azimuts qui a motivé la banque de détail de la Société Générale à inscrire son site central dans une démarche d’innovation collaborative adossée au couple technologique Devops/mainframe.

Devant une poignée de journalistes professionnels, le CEO de Compuware, Chris O’Malley, a fait lui-même le déplacement pour expliquer une fois de plus comment « le mainframe de la Société Générale a rencontré l’agilité. Parée de nouveaux outils, cette plate-forme sous Z-OS, accompagnée de ses collaborateurs a initié un long voyage confortable vers l’excellence client émaillée d’agilité et de réactivité. Sous le regard approbateur de Véronique Dufour-Thery, Vice-présidente Europe du Sud & Moyen Orient de Compuware.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine