Selon cette enquête, les personnes interrogées déclarent qu’elles automatisent aujourd’hui en moyenne 25 à 40 % de leur charge de travail. Une automatisation qui s’applique à des procédures et à des tâches de saisie manuelle routinières ; elles ouvrent ainsi la voie aux technologies intelligente des processus (IPA, Intelligent Process Automation).

Autre enseignement, pour les trois à cinq prochaines années, près de la moitié des personnes interrogées « considère l’automatisation comme une amélioration majeure de leurs processus métiers. 44 % d’entre elles, environ, affichent également des attentes élevées à l’égard des outils d’analyse décisionnelle. » Et près d’un cinquième des personnes interrogées a fait état d’une optimisation des coûts de plus de 15 % par rapport au précédent exercice grâce aux technologies IPA.

Quant aux assureurs, « ils ont fait figure de précurseurs en repoussant les frontières de la réduction des coûts grâce à une automatisation des fonctions de middle-office, telles que le codage et le traitement des réclamations ; plus d’un quart d’entre elles escomptent une réduction des coûts d’au moins 15 % en l’espace d’un an. » Pendant ce temps, près de la moitié des personnes du secteur bancaire sondées a évoqué une augmentation d’au moins 10 % des recettes grâce à des outils d’analyse alignés sur les processus au cours du dernier exercice ; trois établissements bancaires sur quatre environ (73 %) prévoient une évolution du même ordre dans les trois à cinq prochaines années.

Méthodologie

L’étude a été menée par Cognizant en partenariat avec un cabinet d’études indépendant (E2E Research). Plus de 500 cadres dirigeants en Amérique du Nord (57 %) et en Europe (43 %) ont répondu à une enquête en ligne. Les personnes interrogées représentaient des sociétés dont les chiffres d’affaires varient entre 500 millions et 3 milliards de dollars. L’automatisation était définie comme une activité autrefois réalisée à la main et désormais assurée par la technologie, notamment au moyen d’outils d’automatisation des processus.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine