Selon cette enquête, les banques accélèrent leurs investissements dans la blockchain. Pour l’adoption commerciale, il faudra attendre 2018.

Infosys Finacle, et son partenaire Let’s Talk Payments (LTP) ont révélé les résultats de leur étude intitulée « Technologie blockchain : de l’engouement à la réalité ».

Où l’on apprend que 80 % des banquiers interrogés s’attendent à voir l’adoption commerciale de la technologie blockchain se concrétiser d’ici 2020. Selon cette étude, 50 % des institutions financières y ont déjà investi ou prévoient d’investir dès 2017 dans cette technologie. Ces constatations sont corroborées par la récente annonce des banques Emirates NBD et ICICI Bank. Elles ont déclaré que le déploiement de la blockchain dans le cadre des virements internationaux et des financements commerciaux se feront à l’aide de la solution d’Infosys Finacle.

Plus généralement, cette enquête aide à comprendre les ressentis éprouvés par les acteurs du monde financier autour des technologies de la blockchain, en particulier dans les domaines de         la compréhension actuelle de la technologie dans le secteur bancaire, les stratégies d’adoption et les investissements en cours, les opportunités et les défis que l’industrie peut rencontrer.

Investissement moyen par projet : 1 M $

Au final, selon cette étude, 33 % des répondants s’attendent à une adoption commerciale de la blockchain à partir de 2018, alors que près de 50 % anticipent une adoption massive d’ici à 2020. L’investissement moyen dans les projets blockchain s’élèvera à 1 million de dollars. 69 %, expérimentent une blockchain contrôlée. Près de 50 % des banques travaillent soit avec une start-up de la FinTech soit une entreprise technologique afin d’accroître leurs capacités dans la blockchain, alors que les autres 30 % d’entre elles optent pour un modèle de consortium.

51 % des cadres dirigeants actuellement aux manettes des initiatives blockchain occupent soit des postes de directeur Technique ou de directeur de l’Innovation. Le déploiement de la blockchain sera prioritaire dans les secteurs d’activité où cette technologie peut considérablement améliorer la transparence, l’automatisation des processus entre les entreprises ainsi que la réduction des temps de règlements et de transactions. Enfin l’étude révèle également que les cinq principaux cas d’utilisation qui devraient entrer rapidement en production vont des paiements transfrontaliers, à la gestion de l’identité numérique, en passant par la compensation et le règlement, la gestion des lettres de crédit et la syndication de prêts. Des cas d’utilisation ayant obtenu un score de plus de 3,2 sur une échelle de 1 à 5 : 1 étant le cas d’utilisation le moins prioritaire dans le processus d’adoption commerciale et 5 étant le plus prioritaire.

Selon Sanat Rao, Chief Business Officer et Global Head, Finacle chez Infosys considère que « cette étude confirme notre conviction que la technologie blockchain a le potentiel d’aider les banques à repenser les processus bancaires. La blockchain peut les aider à automatiser les procédures inter-organisationnelles, à améliorer considérablement la transparence et à réinitialiser les références opérationnelles existantes. Plusieurs organismes avant-gardistes ont déjà mis en place des pilotes pour valider ces propositions. Nous pensons que dans les prochains trimestres, l’industrie connaîtra un plus grand élan vers le déploiement des laboratoires-pilotes pour des cas d’utilisation concrets. »

Méthodologie

L’enquête a été réalisée auprès de plus de 100 professionnels des services financiers

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine