Jusqu’alors concentrée sur les produits d’épargne, la banque en ligne, filiale du Groupe Crédit Agricole, propose depuis cette semaine la souscription d’un compte courant. Cette offre, lancée en toute discrétion s’adresse à une clientèle haut de gamme.

Après la Société Générale avec Boursorama en 2004, Crédit Mutuel Arkéa avec Fortuneo en 2009 et BNP Paribas avec Hello Bank en 2013, c’est désormais au tour du groupe Crédit Agricole de lancer son offre de banque au quotidien. Le calendrier annoncé en juillet dernier se voit donc respecté.

Comme il est d’usage dans le monde de la banque en ligne, l’offre se veut simple est peu coûteuse. Elle se compose d’une carte Visa Premier à laquelle sont associés les services d’assurance habituels et espace client doté d’outils de pilotage budgétaire.

Plusieurs services sont proposés en option. Du côté des assurances, l’offre B Security (2 € / mois) étend la couverture de l’assurance des moyens de paiements, tadis que l’option B E-Shopping (1 € / mois) offre des garanties pour les achats effectués sur Internet. Les clients peuvent également opter pour la carte Visa Infinite au tarif de 200 € / an.

En ce qui concerne le processus de souscription, celui-ci est annoncé comme étant réalisable totalement en ligne via la signature électronique. Comme le veut la tradition, la banque en ligne offre une prime de 80 € aux nouveaux clients.

Une offre volontairement orientée vers une clientèle haut de gamme

Ce qui différencie BforBank dans le paysage de la banque en ligne hexagonale, c’est sans doute son positionnement haut de gamme. Elle ne propose pas de carte “Classic” et vise donc une clientèle aisée qui, pour souscrire à son offre, devra justifier de revenus d’au moins 1.800 € nets / mois pour un compte individuel ou de 2.700 € nets / mois.

Ce positionnement élitiste est considérer dans la globalité de la structure du groupe Crédit Agricole et plus particulièrement de ses caisses régionales qui ne souhaitent pas que la banque digitale ne grignotte leurs parts de marché.

Prochaine étape : le crédit immobilier

La stratégie annoncée par BforBank en 2014 suit donc son cours et, si le planning est respecté, 2016 verra la naissance de son offre en matière de crédit immobilier. A la fois outil de conquête et source de revenus, cette activité lui permettra de disposer de nouveaux relais de croissance et de prendre la place de banque principale auprès de ses client. C’est également l’orientation prise récemment par ING Direct qui vient d’abattre ses cartes dans le domaine.

AB20
A propos de l'auteur

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine