En vue de dynamiser sa croissance, Avaloq a décidé a décidé d’ouvrir son capital à. Warburg Pincus, société mondiale de private equity. Celle-ci va acquérir environ 35% du capital de l’éditeur bancaire. La transaction valorise Avaloq à plus d’1 Md de CHF. Les détails financiers de la transaction n’ont pas été dévoilés.

Warburg Pincus s’associe à Avaloq, en vue d’accélérer la croissance à long terme de l’éditeur bancaire. La transaction effectuée permet au groupe de rééquilibrer sa structure actionnariale et de faire entrer au capital un partenaire expérimenté comme Warburg Pincus, capable de faciliter la prochaine phase de croissance et de création de valeur, avec un horizon d’investissement de 7 ans.

Warburg Pincus est un investisseur leader dans le domaine des services financiers et de la fintech, avec plus de 10 milliards de dollars investis dans plus de 90 sociétés appartenant à ces secteurs (dont presque 20 sont des banques).

Face à la montée en puissance de la demande de services bancaires digitaux, d’outsourcing, de solutions SaaS (Software as a Service) et de développement global d’un écosystème bancaire digital, Avaloq et Warburg Pincus partagent la vision qu’un accent sur les clients d’Avaloq et le développement d’une technologie parmi les meilleures vont permettre à Avaloq de renforcer encore sa position de fournisseur global de services dans la banque et la gestion de patrimoine.

Cette transaction constitue le premier pas vers une future introduction en bourse d’Avaloq dans les années à venir. Dans le cadre de cette opération, le fondateur et CEO d’Avaloq, Francisco Fernandez, assumera aussi le rôle de président. Jürg Hunziker deviendra CEO adjoint et Chief Markets Officer (CMO) du groupe.

Parallèlement, Avaloq crée un Conseil consultatif européen pour soutenir les initiatives stratégiques et la croissance de l’entreprise. Une instance consultative européenne qui sera composée de Jacques Aigrain, ancien Chief Executive Officer de Swiss Re et Président de LCH.Clearnet, Stefano Boccadoro, ancien General Manager de Cassa Lombarda Bank et Chief Executive Officer de Santander Italy, et Stefan Krause, ancien Chief Financial Officer de Deutsche Bank et de BMW, et Javier Marin, ancien Chief Executive Officer de Banco Santander.

Avaloq conserve la majorité en matière actionnariale et de gouvernance

Francisco Fernandez est “ravi d’accueillir Warburg Pincus parmi les actionnaires d’Avaloq et j’attends avec impatience ce partenariat alors même que nous sommes en train d’accélérer notre rythme de croissance. Leur présence globale, aux USA, en Europe et, depuis de nombreuses années, en Asie, combinée à leur forte expérience des services financiers et du secteur du logiciel et à un large réseau dans l’industrie de la banque et de la gestion de patrimoine au sens large, seront de précieux atouts alors que nous arrivons à un nouveau stade de développement d’Avaloq et de son expansion géographique. Alors que le management, les employés et le Conseil d’Administration actuels d’Avaloq conservent la majorité en matière actionnariale et de gouvernance, nous allons nous appuyer sur l’expertise de Warburg Pincus pour poursuivre notre préparation à notre cotation.”

Selon Daniel Zilberman, Managing Director et Head of Europe, Warburg Pincus, “avec son focus sur l’innovation, nous pensons qu’Avaloq dispose d’atouts uniques pour profiter d’une demande croissante de logiciels à la pointe de la technologie et de services de sous-traitance dans le secteur financier. Nous sommes impatients de démarrer ce partenariat avec Francisco, Jürg et le reste des talentueuses équipes d’Avaloq, alors que la société entre dans une nouvelle étape passionnante de sa trajectoire de croissance à l’international.”

Dans le cadre de cette transaction, une filiale de Warburg Pincus va acquérir environ 35 % du capital d’Avaloq auprès des fondateurs, du management et des employés de l’entreprise. Francisco Fernandez conservera environ 28 % du capital. Le management et les salariés conserveront environ 27 % de plus. Cette transaction n’affecte pas la part du capital détenue par la banque Raiffeisen Switzerland. La transaction valorise Avaloq à plus d’1 milliard de francs suisses. Les détails financiers de la transaction ne sont pas dévoilés. Et la clôture de celle-ci est attendue au deuxième trimestre 2017. Dès celle-ci, Warburg Pincus nommera deux personnes appelées à rejoindre le Conseil d’Administration d’Avaloq

2016, un bon cru pour Avaloq

La transaction intervient après les excellents résultats financiers d’Avaloq en 2016. La société a enregistré des revenus annuels de 533 millions de francs suisses en 2016, soit une hausse de 10 % par rapport aux 485 millions de francs suisses réalisés l’année précédente. L’EBITDA a cru de 41 % à 82 millions de francs suisses (venant de 58 millions en 2015). La marge d’EBITDA s’est améliorée de 3,4 points d’une année sur l’autre, à 15,4 %. La société a bénéficié de solides “cash flows”, la trésorerie nette générée par les opérations augmentant de 100 %, à 62 millions de francs suisses et la trésorerie disponible progressant de 8% d’une année sur l’autre, à 63 millions de francs suisses.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine