La banque centrale d’Afrique du Sud a infligé une sanction financière de 75 millions de rands soit 6 millions $, à la succursale de la China Construction Bank (CCB) de Johannesburg. Chef d’accusation, le non-respect de la législation en matière de renseignements financiers.

La banque centrale d’Afrique du Sud reproché à la banque chinoise, sa faiblesse de la mise en œuvre des mesures de contrôle financier. La South African Reserve Bank indique dans son communiqué, que CCB a été dans l’« incapacité de formuler et de mettre en œuvre des processus et des méthodes de travail adéquates pour détecter et signaler des activités terroristes et connexes ».

Un Bémol toutefois : cette sanction est émaillée d’une réserve : Le paiement de 20 millions de rands sur l’amende due est suspendu pour une période de trois ans de probation, durant lesquelles, CCB devra se montrer irréprochable. Dans un contexte marqué par la faiblesse des réserves extérieures, la banque centrale sud-africaine à l’instar de ses homologues des autres pays ou régions d’Afrique, accorde une attention particulière sur les transactions de change.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine