Les modèles opérationnels des directions conformité sont appelés à évoluer plus rapidement pour répondre aux besoins de croissance des banques et des sociétés d’assurance et faire face à la disruption permanente.

Les directions conformité de la plupart des institutions financières étant confrontées à des coupes budgétaires, les professionnels de la conformité doivent accélérer leur utilisation des nouvelles technologies, dont l’intelligence artificielle (IA) et les RegTechs. Ce virage permettra de donner aux prochaines générations de responsables conformité les moyens de réorganiser leur modèle opérationnel afin de pouvoir suivre l’évolution des besoins de croissance et de transformation de leurs entreprises.

Selon ce sixième rapport annuel d’Accenture sur le risque en matière de conformité – intitulé From Pressure Comes Clarity et basé sur une enquête auprès de 151 responsables conformité au sein d’institutions financières en Amérique du Nord, Europe, Asie Pacifique et Amérique du Sud – 72% (68% en Europe) des directions conformité d’institutions financières sont confrontées à des contraintes de réduction des coûts, et 64% d’entre elles (contre 69% en Europe) ciblent des réductions budgétaires allant de 10 à 20% sur les trois prochaines années.

De plus, 50% des répondants (40% en Europe) ont déclaré que le taux d’attrition des employés est plus élevé que prévu, ce qui souligne l’urgence d’adopter des technologies innovantes, comme le traitement automatique du langage naturel et l’IA. Ces nouvelles technologies peuvent en effet enrichir les compétences et les connaissances des employés en conformité, améliorer leur productivité et leur capacité à mieux guider leur entreprise tout en les libérant des tâches à faible valeur ajoutée.

Le principal facteur de transformation de la conformité est l’amélioration de la réactivité face aux besoins de croissance des entreprises (citée par 35% des répondants et 32% en Europe), et ceci dans un contexte où les institutions financières se tournent vers l’open banking / insurance, sont confrontées à une croissance externe due aux fusions et acquisitions, lancent de nouveaux produits et services comme des solutions de blockchain ou encore la gestion complète du cycle de vie des clients et des conseils automatiques en matière d’investissement.

Les modèles opérationnels des services de conformité continuent d’évoluer par rapport à l’approche adoptée au lendemain de la crise financière. En Europe, 65% des répondants indiquent ainsi que les responsabilités qui étaient assumées par la fonction conformité (la deuxième ligne de défense), relèvent désormais de la première ligne (gestion opérationnelle), notamment dans des domaines tels que la connaissance client (KYC), le testing et la surveillance. Cette réorientation permet à la fonction conformité d’ajuster ses opérations au sein d’une deuxième ligne de défense plus intégrée afin de gérer de nouveaux risques sans perturber le rythme de ses activités.

Méthodologie

Pour cette enquête, Accenture a interrogé 151 responsables conformité d’institutions bancaires, de compagnies d’assurance et de sociétés de marchés de capitaux dans 13 pays : Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Chine (Hong Kong), Espagne, États-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni, Singapour et Suisse. Parmi les organisations interrogées, 47 % ont des revenus annuels compris entre 1 et 10 milliards de dollars, 21 % ont des revenus annuels compris entre 10 et 20 milliards de dollars, et 32 % ont des revenus annuels supérieurs à 20 milliards de dollars. Cette enquête a été menée en ligne entre novembre 2018 et janvier 2019.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine