Le cabinet InovenAltenor publie la dixième édition de Finovation, son cahier de tendances et d’innovations dans les secteurs de la banque et de l’assurance.

Cette œuvre présente une sélection d’innovations-clés permettant de comprendre les transformations de ces deux marchés. Selon cet organisme, différentes grandes tendances vont impacter l’avenir de la banque/assurance. A commencer par  les moyens de paiement alternatifs. Si en 2014 la croissance du commerce traditionnel plafonne à 1,1 % et celle de l’e-commerce avoisine les 11,5 %, InovenAltenor  souligne que l’on assiste à un boom (+54 %) du m-commerce. Celui-ci est porté par le fort développement du paiement mobile à distance. Dans cette mutation, les portefeuilles électroniques sur mobile représentent désormais 30 % des transactions du e-commerce. Ce grâce à la valeur d’usage qu’ils apportent en termes de fluidité du parcours client. Selon InovenAltenor, « le développement du paiement mobile de proximité, c’est-à-dire en magasin, passera par la convergence avec les usages du paiement à distance et la valeur client additionnelle générée, notamment au travers des aspects marketing et fidélité. »

Autre tendance, l’émergence des objets connectés et la généralisation de la donnée comme input incontournable outil de différenciation. Comme le rappelle InovenAltenor, « l’exploitation des données issues des objets connectés et associées à de puissants algorithmes, permet d’optimiser les activités qui sont le cœur du métier des assureurs telles que la gestion de la fraude et des risques, d’anticiper les besoins des clients et de développer de nouveaux services différenciateurs tels que la e-prévention. » D’autre part, l’étude Finovation « démontre l’importance de la définition d’une stratégie de collecte et d’exploitation des données permettant à la fois d’en faire un élément central de la chaine de valeur et de délivrer une expérience client optimale. »

Dans cette mutation technologique, l’économie collaborative prend progressivement sa place comme le témoigne la généralisation des plates-formes de crowdfunding. InovenAltenor  identifie trois enjeux sous-jacents : adapter les services financiers aux nouveaux usages ; mettre en œuvre des processus de production et de distribution collaborative ; bâtir les produits de la finance collaborative. Selon InovenAltenor, « le crowdfunding, devrait représenter un volume significatif à horizon 2020 en termes de financement. Dans les 5 ans à venir, les banques américaines vont perdre, selon Morgan Stanley, 20 % de leur part de marché sur le prêt aux particuliers. Quant à l’Equity crowdfunding, elle devrait représenter, « sur la base de sa croissance actuelle, 36 md$, surpassant ainsi le venture capital.

Selon l’enquête d’InovenAltenor, le rôle de l’innovation en la matière passe par deux actions : développer l’accès des individus habituellement exclus des institutions financières aux services proposés par ces dernières (diminution du coût, amélioration de la proximité) ; démocratiser l’usage des services financiers en suscitant l’intérêt des consommateurs et en contournant les freins culturels.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine