Une délégation des assureurs français conduite par le Président de la République dans les Antilles, a été l’occasion de rappeler la solidarité du métier avec les habitants et les entreprises touchés il y a un an par Irma. En septembre 2017, l’ouragan qui a frappé les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy a occasionné 25 600 sinistres pour un coût total estimé de 1,9 milliard d’euros. Mobilisés aux côtés des sinistrés depuis le début de l’événement, les assureurs tiennent à rappeler la pérennité de leur engagement dans les territoires d’Outre-mer et notamment dans les Antilles françaises.

Dans ces territoires régulièrement exposés à des événement naturels souvent destructeurs, les assureurs soulignent la nécessité de développer la culture du risque et la prévention. En lien avec les pouvoirs publics, la profession accompagne la reconstruction des habitations et des bâtiments sinistrés en veillant à ce qu’ils soient rendus plus résilients et intègrent dès leur conception les risques climatiques naturels. La pose de volets anticycloniques et l’entretien régulier des toitures et de leur fixation aux charpentes font notamment partie des recommandations pour les constructions en zones particulièrement exposées.

Les assureurs participent également, en partenariat avec le Ministère des Outre-mer, à la sensibilisation des populations au risque cyclonique à travers la diffusion d’informations pédagogiques. La répétition des événements climatiques de grande ampleur dans les territoires ultramarins comme en métropole témoigne de la nécessaire modernisation du régime des catastrophes naturelles. Le gouvernement et les assureurs travaillent à un ensemble de propositions qui permettront de renforcer les mesures de prévention et de mieux accompagner les populations face aux conséquences des aléas climatiques.

Selon Bernard Spitz, Président de la FFA : « En participant à la délégation conduite par le Président de la République, je souhaitais une nouvelle fois témoigner de la mobilisation pleine et entière des assureurs aux côtés des sinistrés de l’ouragan Irma. La profession continuera à être présente sur ces Îles régulièrement touchées par des événements climatiques et travaille, avec le gouvernement, à une refonte du régime des catastrophes naturelles qui sera présentée d’ici l’été 2019, comme l’a annoncé hier le Président Emmanuel Macron. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine