Dans la continuité de celle qu’elle avait prise ne décembre dernier, Moody’s Investors Service (Moody’s) relève la note de solidité financière de SCOR SE de « A1 » à « Aa3 » et la note de ses dettes subordonnées de « A3(hyb) » à « A2(hyb) ». La perspective attribuée à cette note est stable. Moody’s relève également la note des différentes filiales de SCOR SE.
Selon cet organisme, « une telle décision reflète le renforcement de la position concurrentielle de SCOR, la diversification de ses activités et une exposition moindre que celle de ses concurrents aux branches de réassurance les plus soumises aux pressions tarifaires baissières, la très grande stabilité de ses résultats, et un niveau de capitalisation élevé et stable.
Par rapporà Vision in Action, nouveau plan stratégique de SCOR, Moody’s considère que le réassureur « continuera à renforcer progressivement la position concurrentielle et la diversification du Groupe sans augmenter son profil de risque de façon significative. » Concernant les objectifs du Groupe, Moody’s indique que « les niveaux de rentabilité (800 points de base au-dessus du taux sans risque) et de capital (ratio de Solvabilité II compris entre 185 et 220 %) visés [par SCOR] contribueront à maintenir une qualité de crédit en ligne avec une note de solidité financière Aa3 ».
Commentant cette notation, Denis Kessler, Président-Directeur général de SCOR, déclare : « Cette décision souligne la pertinence de la stratégie et du business model de SCOR. Les raisons invoquées par Moody’s pour expliquer ce relèvement de notation sont pleinement cohérentes avec les objectifs de rentabilité et de solvabilité du nouveau plan stratégique de SCOR, « Vision in Action », lancé le 7 septembre 2016. »
A propos du fonds de commerce, Moody’s estime que « SCOR fait partie des réassureurs qui ont le mieux tiré parti de l’évolution structurelle du comportement des cédantes, et qui continueront de le faire. Moody’s valorise également le modèle économique diversifié de SCOR, qui « lui permet de se démarquer des réassureurs notés « A1 » et représente aussi l’un des atouts majeurs du profil de crédit du Groupe ». L’agence souligne que « cette diversification, associée à une exposition relativement plus faible aux branches les plus volatiles de la réassurance (les catastrophes naturelles) que ses concurrents, se traduit par une très grande stabilité des résultats ».
Concernant l’environnement actuel, Moody’s prévoit que « les conséquences des pressions tarifaires baissières sur les résultats de SCOR resteront modérées, grâce à une exposition relativement faible aux branches soumises actuellement aux plus fortes pressions et à l’importance donnée aux activités de réassurance proportionnelle et d’assurance primaire ».

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine