L’assureur rend public l’étude qu’elle a conduite en partenariat avec « Les Echos Etudes » sur l’avis des Français de 16 à 49 ans en matière d’assurance auto et de politique routière (environnement, alcool, radar).

Premier thème abordé, les Français et leur budget voiture. Où l’on apprend que les jeunes conducteurs (18-24 ans), avec un pouvoir d’achat plus faible que les autres tranches d’âge, sont 42 % à posséder une assurance. Une dépense qui représente 4,1 % de leur budget annuel. Ce pourcentage diminue avec l’âge car parallèlement leur pouvoir d’achat augmente (1,6 % pour les 36-49 ans).

Cela dit, ce ne sont pas les jeunes conducteurs qui ont la prime d’assurance annuelle la plus élevée, mais les 25-34 ans, soit 848 € en moyenne. Ils doivent également assumer financièrement, pour la plupart, l’arrivée du 1er enfant. 32 % d’entre eux considèrent par ailleurs que le budget consacré à la voiture (entretien, assurance et essence) est excessif !

Quel regard posent-ils sur la politique routière ?  Selon cette enquête, « la présence obligatoire d’un éthylotest dans les voitures est bien accueillie chez les 19-24 ans : 69 % d’entre eux approuvent ! Leurs aînés, par contre, se sentent moins concernés par cette problématique. Ainsi 43 % des 35-49 ans n’adhèrent pas à cette obligation. » D’autre part, pour lutter contre la petite délinquance routière, 400 radars automatiques supplémentaires non signalés ont été mis en place. Une décision qui est loin de faire plaisir à tout le monde. Surprise, les aînés approuvent le moins : 69 % de détracteurs contre 60 % pour les 19-24 ans.

D’autre part, le thème de l’environnement est également abordé et apporte des enseignements intéressants dans la foulée de COP21. Les jeunes de 19-24 ans sont plus soucieux de cette thématique. En effet, sur cette population de plus de 5 millions de personnes, 61 % sont prêts à dépenser plus pour l’achat d’une voiture « propre » et plus de la moitié trouve important les désagréments liés à la pollution automobile.

Point fédérateur, l’autopartage, comme l’une des solutions à la pollution automobile, fait l’unanimité à tous les niveaux. Les 35-49 ans sont 64 % à penser que ce système a de l’avenir et 42 % des 18-24 ans choisissent ce système pour rentrer de soirée. Le choix de ces derniers peut s’expliquer par leur faible pouvoir d’achat ou bien par l’amélioration dans la sensibilisation auprès des jeunes des dangers de l’alcool au volant.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine