Selon une enquête réalisée par OpinionWay pour LeLynx.fr, les consommateurs français seraient prêts à changer d’assurance automobile en  vue de réaliser des économies.

A la différence de la loi Lagarde sur l’assurance emprunteur, qui peine à être connue sur le terrain, la réglementation dite Loi Hamon serait connue de 75 % des personnes responsables du choix de leur assurance automobile. Et 40 % des consommateurs français seraient prêts à changer d’assurance auto s’ils réalisaient une réelle économie financière.

Ces données sont issues de l’enquête que vient de conduire OpinionWay pour le comparateur LeLynx.fr, sa finalité étant de cerner la perception de la Loi Hamon, un an après son entrée en vigueur, par les Français. Selon le comparateur, « les résultats, parfois surprenants, mettent en lumière la bonne connaissance des Français, soulèvent la question de leur résistance au changement, et montrent surtout le besoin d’accompagnement et d’information dans le parcours client. Autant d’éléments qui doivent inciter les acteurs du secteur de l’assurance à plus de transparence. »

Parmi les autres enseignements de cette étude, 92 % des personnes interrogées  savent qu’il n’y a plus besoin d’attendre la date anniversaire du contrat pour le résilier ; 87 % savent qu’il n’y a pas de frais de résiliation à payer ; et 86 % sont au courant que les démarches de résiliation auprès de l’ancien assureur sont à la charge du nouveau porteur de risques. Comme l’explique Diane Larramendy, directrice générale de LeLynx.fr, « le premier enseignement fort de cette étude est la bonne connaissance des Français sur la Loi Hamon et ses spécificités. Cela montre un véritable intérêt des répondants dans ce dispositif et ses avantages, puisqu’il faut rappeler que la Loi Hamon permet de réaliser des économies non négligeables sur ses contrats d’assurance.»

Autres enseignements, près d’1/3 des répondants connaissant la Loi Hamon, ont l’intention ou ont déjà changé d’assurance automobile grâce à ce dispositif. Leur visée est très simple : réaliser une économie financière (67 %) ; 19 % d’entre eux ont fait le changement pour bénéficier d’un contrat avec une meilleure couverture. Enfin, l’insatisfaction vis-à-vis de l’ancien assureur explique ce choix pour 10 % des personnes.

Quid des répondants n’ayant pas à ce jour le projet de changer d’assurance ? L’argument financier, à savoir réaliser une économie financière sur le contrat d’assurance automobile, motiverait 40 % des sondés.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine