Sur les rails en novembre prochain, ce programme e-santé sera centré sur la gestion du risque cardiovasculaire auprès de ses adhérents en Bourgogne et Midi-Pyrénées. Il s’appuiera sur un consortium de onze entreprises partenaires.

Vivoptim permettra de prévenir et d’accompagner le risque cardiovasculaire. Il sera adossé à une palette de services innovants et sur l’utilisation des nouvelles technologies (objets connectés en santé, appli mobile, e-learning, e-coaching, communauté…). Dès son lancement, il proposera différentes prestations regroupées en quatre catégories : l’information et la sensibilisation ; l’évaluation et la détection du risque cardiovasculaire en présentiel ; des actions d’accompagnement personnalisées ; du suivi des données de santé.

Proposé à tous les adhérents volontaires âgés de 30 à 70 ans, et résidant en Midi-Pyrénées et Bourgogne, Vivoptim donnera les moyens à MGEN d’accompagner, pendant deux ans, 40 000 personnes. Quant au déploiement national, il sera conduit au terme d’une période de test de 24 mois dans ces deux régions pilotes. Selon Isabelle Hébert, directrice groupe adjointe Assurances obligatoire et complémentaires, « le projet Vivoptim a démarré par une analyse précise des besoins des adhérents et une réflexion, avec les médecins, sur ce que le groupe MGEN pourrait apporter en complément de l’accès aux soins. Cela nous a permis d’imaginer un vaste ensemble de services très ciblés qui nécessitaient des partenaires capables d’innover et de proposer des solutions et outils sur-mesure. C’est pourquoi nous avons fait le pari de constituer un consortium, plutôt que de travailler avec un opérateur unique. La plupart des entreprises partenaires sont des PME françaises : leur capacité à innover, leur expertise, leur réactivité et leur agilité sont leurs atouts majeurs. En retour, nous sommes fiers de pouvoir les aider à se développer et, à notre échelle, de soutenir l’innovation et l’emploi en France. »

Derrière ce programme, se confine un consortium. Les entreprises partenaires interviendront sur quatre chantiers : les spécifications médicales, l’évaluation du programme, les plates-formes médicalisées et les systèmes d’information et dispositifs connectés.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine