Parmi les enseignements tirés de l’étude conduite par cette association destinée à promouvoir des standards ouverts pour les paiements par carte, « une normalisation globale permettrait de réduire les coûts de 20 % et d’accélérer la mise sur le marché de produits normés. »

Plus généralement, cette enquête met en lumière les bénéfices attendus d’une harmonisation de l’acceptation des paiements par carte pour de grands remettants européens. Intitulée « Mieux appréhender les bénéfices issus de l’adoption des standards nexo », elle a été réalisée  par Edgar, Dunn & Company (EDC), un cabinet de conseil international.

L’étude s’appuie sur la mise en œuvre des standards nexo dans le contexte de l’acceptation des paiements par carte par de grands commerçants parmi lesquels  Auchan, la chaîne d’hypermarché du Groupe Colruyt ainsi que Total. Ils mettent notamment en avant un déploiement plus rapide, des économies de coûts ainsi qu’une plus large indépendance vis-à-vis des acquéreurs. Les acteurs « estiment que l’adoption des standards nexo par le biais d’une nouvelle plate-forme de paiement devrait générer des économies de coûts supérieures à 20 % ; réduire le temps de mise en œuvre de quatre mois, au moins diminuer les charges liées au traitement des transactions ainsi que le prix des terminaux de paiement. »

Commentant cette étude, le groupe Auchan a déclaré : « dans notre cas, il s’agit d’un retour sur investissement rapide grâce à une meilleure harmonisation ainsi qu’une simplification de nos systèmes de paiement à l’échelle européenne. » De son côté, ACI Worldwide, un fournisseur global de solutions de paiement interviewé considère que « les standards nexo apportent une réelle valeur ajoutée à la chaîne de paiement monétique étant donné que de nouveaux instruments de paiement peuvent être testés plus facilement et déployés beaucoup plus rapidement. La normalisation facilite également l’innovation : les bénéfices réalisés au niveau local en ne mettant pas en œuvre de protocoles propriétaires peuvent être réinvestis en créant une véritable valeur ajoutée pour le client. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine