Le fournisseur de systèmes de vérification pour la voiture connectée présente une nouvelle solution visant à réduire le temps et le coût de développement des systèmes automobiles Ethernet BroadR-Reach pour la voiture connectée et les autres véhicules.

Il s’agit de répondre aux attentes des constructeurs ayant de plus en plus recours à l’Ethernet pour fournir des systèmes d’aide à la conduite avancés (ADAS), de communication sans fil V2X, d’infodivertissement et d’autres fonctions pour la voiture connectée. On le sait, ils doivent s’assurer que ces réseaux ne sont pas affectés par les interférences électromagnétiques généralement présentes dans les véhicules.

La solution Spirent AING-5000 réduit le temps nécessaire pour mettre au point des systèmes résistants aux interférences. Comment ? En reproduisant et en personnalisant différentes conditions de bruit embarqué, que les développeurs peuvent exploiter à plusieurs reprises pour optimiser leurs modèles.

Selon Abhitesh Kastuar, directeur général de la division Cloud & IP chez Spirent,  “cette solution est un nouvel exemple de la façon dont l’industrie automobile peut tirer profit d’autres industries. Notre expertise qui aide les constructeurs et les fournisseurs de services à développer des réseaux informatiques profite désormais au secteur de la voiture connectée, et va contribuer à créer des expériences utilisateur de meilleure qualité pour les conducteurs et les passagers.”

Le composant AING-5000 crée un bruit de fond continu, des événements impulsionnels à commutation électromagnétique et d’autres interférences radioélectriques (RFI). Ces conditions/types de bruit sont problématiques et il est donc indispensable de tester les calculateurs (ECU) dans ces conditions réelles en vue du développement des systèmes. Ces tests peuvent devenir très coûteux et fastidieux si une chambre anéchoïque (CEM) est le seul outil de vérification disponible.

Comme l’explique Spirent, « le système Spirent AING-5000 est livré avec un ensemble d’événements acoustiques mesurés en conditions réelles de base spécialement conçus pour tester l’Ethernet BroadR-Reach pour l’automobile. Ces derniers peuvent être adaptés par l’utilisateur pour créer des signaux d’interférence spécifiques. La solution comprend également une unité haute impédance qui permet d’injecter du bruit dans un câblage automobile à deux fils. »

Enfin, l’AING-5000 complète un portefeuille d’outils Spirent qui aident l’industrie automobile à développer des fonctionnalités de conduite automatique et de voiture connectée. Ce portefeuille intègre notamment des systèmes d’assistance au développement de l’Ethernet pour l’automobile, des solutions V2X/télématiques, de cyber-sécurité, de géolocalisation et de navigation, et des dispositifs d’appel d’urgence comme eCall.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine