ISO 20488 est le standard international en cours de préparation sur l’e-réputation.

Porté par la France, le comité technique international de normalisation « réputation en ligne » (ISO) a vocation à promouvoir le rayonnement de l’e-réputation à l’échelle internationale. Pour porter haut ce travail,  AFNOR invite l’ensemble des professionnels français de l’e-réputation à rejoindre la commission créée pour participer à la diffusion de leur savoir-faire dans le monde.

En la matière, les premières pistes de réflexion s’articulent autour de différents points : l’élaboration à l’échelle internationale d’une méthode fiable de traitement des avis de consommateurs, sur la base de la 1ere norme française qui a ouvert la voie en 2013 ; le compromis sur un glossaire commun sur la e-réputation des organisations publiques et privées ; l’étude du rôle des médias sociaux et des autres outils dans les débats de normalisation.

A travers son implication, l’Hexagone entend étoffer la commission de normalisation française La France est au cœur du projet de cette norme internationale pour plusieurs raisons. Elle capitalise sur son avance avec la 1ere norme française internationalement reconnue, publiée en 2013.

Le pilotage du projet international est confié à un français, Laurent Petit dialogue & digital skills manager de Décathlon et président du comité technique ISO « online reputation ». Sa mission est de susciter un travail constructif entre tous les pays volontaires, créer un consensus, et  encourager d’autres pays à s’investir dans les travaux.

Par ailleurs, la France entend diversifier la commission de normalisation nationale qui défendra nos couleurs dans les discussions internationales. Les représentants des voyagistes et des hôteliers, déjà très présents, doivent être rejoints par des professionnels de l’e-reputation, domaine où la France a engrangé un vrai savoir-faire.

Du reste, en normalisant l’e-reputation, les professionnels se donnent les moyens de disposer de la même vision en la matière, partout au monde. A l’échelle internationale où les entreprises partagent toutes les mêmes problématiques leur réputation est désormais liée à la digitalisation des comportements des consommateurs. Les clients décident de ce qu’elles sont et le partagent à toute heure et dans toutes les langues. Le besoin de capitaliser sur les pratiques des professionnels d’e-réputation est partagé au niveau international.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine