La société spécialiste de la gestion de l’information surfe sur la vague du nouveau règlement général européen sur la protection des données (GDPR) en proposant de nouvelles prestations et solutions d’accompagnement aux entreprises.

Partant du fait que toute entreprise traitant les données personnelles de citoyens de l’Union Européenne (UE), et elles sont nombreuses, sera obligée de réviser, et éventuellement remanier, la quasi-totalité de ses processus de gestion des informations, Veritas propose au marché des outils pour se préparer au nouveau règlement général sur la protection des données (GDPR) finalisé récemment par le Parlement européen.

Ainsi, Enterprise Vault 12, Data Insight 5.1, Information Map et les services associés incluant celui d’évaluation des données obscures, sont mis à la disposition des entreprises qui pourront les mettre à contribution pour bénéficier d’une visibilité stratégique sur leurs données non structurées. Et les aider à être en conformité avec le nouveau règlement GDPR et les autres réglementations en vigueur.

Pour mémoire, le règlement GDPR introduit de nouveaux principes parmi lesquels « le droit à l’oubli » et des obligations de notification. Comme le rappelle Veritas, « dans certaines circonstances, une entreprise sera donc obligée d’effacer intégralement les données personnelles d’un utilisateur dans un délai précis, si celui-ci le demande. Les personnes concernées par une violation de données doivent, par ailleurs, en être informées sans retard excessif, surtout si leurs informations personnelles sont tombées entre de mauvaises mains et que leurs droits et libertés se trouvent gravement menacés. »

Comment limiter le risque qui les menace derrière cette nouvelle norme ? Les entreprises devront comprendre leurs données, et notamment celles dites obscures et stockées de manière fragmentée dans les infrastructures cloud et sur site. Sur ce point, Veritas propose ses solutions et services qui fournissent un éclairage sur les données obscures.

Tirer au mieux parti des données et du stockage avant la concurrence

En cas de grave infraction, le règlement habilite les autorités européennes chargées de la protection des données à condamner les contrevenants à une amende pouvant aller jusqu’à 4 % de leur chiffre d’affaires annuel à l’international, ou 20 millions d’euros (selon le montant le plus élevé). « En raison de l’importance des amendes qui peuvent être infligées et du risque financier et commercial que représenterait une infraction au GDPR, la confidentialité des données ne peut qu’être prise très au sérieux par les conseils d’administration », considère Veritas.

Comme l’explique Matthew Ellard, Vice-président Principal EMEA, chez Veritas, « le règlement GDPR constitue le plus grand remaniement de la législation sur la protection des données depuis presque 20 ans. Les individus et entreprises vont bénéficier de règles claires, leur garantissant une protection efficace à l’ère du numérique. Toutes les entreprises traitant les données personnelles de citoyens de l’UE se verront contraintes de réviser leurs processus de gestion des informations. Veritas s’engage à les aider à maîtriser leurs données et à bénéficier de la visibilité requise pour se conformer au règlement GDPR. »

Cette nouvelle norme entrera en vigueur en mai 2018, donc deux ans pour se préparer à y faire face. La prime des premiers venus selon Veritas : une maîtrise des données ; et une gestion plus performante des informations permettant d’utiliser plus efficacement les ressources de stockage et tirer de précieux enseignements des données hébergées.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine