Le groupe affiche un chiffre d’affaires de 333,7 millions d’euros, en hausse de +0,5 % par rapport à 2014. Et un résultat net de 14,7 millions d’euros vs 0,9 million d’euros sur la même période.

L’assureur met en avant le contexte réglementaire mouvant et un environnement de taux bas pour souligner sa résistance. Ses activités ont cru dans un marché à la sinistralité favorable et de maîtrise des coûts techniques et de gestion. Ce qui lui permet de terminer l’exercice avec un résultat bénéficiaire.

Plus en détail, la société Thélem assurances dégage un résultat de 12,4 millions d’euros. La marge de solvabilité représente 5 fois le minimum réglementaire et 5 ,76 fois en incluant les provisions d’égalisation, soit un niveau élevé par rapport au marché.

Cependant, la croissance du chiffre d’affaires (+0,6 %) semble marquer une pause par rapport aux très fortes progressions des années précédentes. Pour l’assureur, « le phénomène s’explique essentiellement par la décision de la société d’arrêter certaines lignes d’activités non contributrice au résultat. » Pour autant, la croissance structurelle reste élevée, à +3,8 %. Le porteur de risques met également en avant les effets de ralentissement liés aux évolutions réglementaires (loi Hamon, ANI). Néanmoins, les portefeuilles automobile et habitation en nombre de contrats restent en progression respectivement de 1,7 % et 2,6 % et la perte du portefeuille santé est limitée à 0,5 %.

Du côté de Thélem Prévoyance, la société d’assurance vie du groupe, l’embellie est au rendez-vous sachant qu’elle boucle sa 3ème année d’activité, en progression de 80 % conformément à la montée en charge prévue.

Selon Daniel Antoni, directeur général, « les performances commerciales et financières de la société sont à mettre sur le compte des profondes transformations que nos équipes mènent à bien depuis plusieurs années. Notre évolution digitale en particulier mobilise des moyens humains, techniques et financiers toujours plus importants et se poursuivra dans les années à venir. »

En outre, l’un des faits marquants de l’année 2015 a été la poursuite de la stratégie de distribution multicanale. Objectif :  répondre à l’évolution des attentes des assurés. Ainsi, l’assureur a fait de la construction d’un tel modèle multicanal l’une de ses priorités. Les agents généraux et courtiers continuent de se développer sensiblement plus vite que le marché malgré une concurrence renforcée par l’entrée en vigueur de la loi Hamon et les premiers transferts des couvertures individuelles santé vers des contrats collectifs.

Dans cet univers, l’assureur poursuit également la distribution de son offre sur Internet, via son propre site ou celui de comparateurs. A cet effet, la mise en place de la signature électronique et du paiement en ligne pour l’assurance habitation est effective depuis début 2015 et sa nouvelle offre auto peut dorénavant être souscrite en ligne.

Plus généralement, Thélem a engagé, depuis plusieurs années, une dynamique d’innovation pour se développer et mieux répondre aux besoins de ses clients. En avril 2015, la société a lancé ensemble connectés, un site dédié à la manière dont les objets digitaux peuvent protéger et améliorer le quotidien. Il a également créé, en mars 2015, le Thélem Lab, laboratoire d’idées pour la performance dans le contexte de l’économie numérique : comprendre et anticiper les mutations, orienter sa stratégie, repenser le métier d’assureur, innover et conduire la transformation en y associant ses collaborateurs. Certaines initiatives qui en émanent se sont déjà concrétisées, parmi lesquelles Tariflash, le devis auto en deux photos et l’e-réputation intégrée dans la protection juridique.

Quid de l’année 2016 ? Thélem assurances poursuivra le renouvellement de sa gamme de produits, auxquels sont apportées des transformations significatives pour être au plus près des besoins des assurés. Cas du nouveau produit Auto lancé début 2016 ; la Protection Juridique sera disponible à partir du 8 juin et la nouvelle offre accidents de la vie sortira à la fin de l’année.

Thélem a également l’ambition de faire connaître davantage sa marque au niveau national entamera cette année une nouvelle étape de communication avec un plan media d’envergure et une nouvelle signature de marque.

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine