Le Centre d’Excellence Tessi en Intelligent Automation lance le CETIA une nouvelle activité. A travers cette structure, il ambitionne de créer un écosystème d’expertises, permettant de favoriser l’adoption des technologies d’automatisation intelligente et d’en généraliser les usages par des projets à fort ROI.

Partant de la considération que 72 % des dirigeants français estiment que l’intelligence artificielle (IA) va révolutionner la façon d’interagir avec les clients et de recueillir des informations comme le revèle une étude du cabinet Accenture, l’Intelligent Automation monte en puissance.

Affichant des promesses flatteuses en termes d’automatisation des tâches, de performance de traitement, d’assistance personnalisée et d’aide à la décision, les technologies de robotisation et d’intelligence artificielle pénètrent peu à peu les entreprises autour de diverses expérimentations. Elles redessinent par là-même la position et proposition de valeur des acteurs de Business Process Outsourcing.

Mais avec quelle vision ? Pour quels enjeux de déploiement ? Pour quel retour sur investissement ?

C’est pour mieux accompagner les entreprises dans cette nouvelle adoption que Tessi documents services lance le CETIA : Centre d’Excellence Tessi en Intelligent Automation.

CETIA place robots et intelligence artificielle au cœur des process métiers

Destinés à placer l’IA au cœur des prestations BPO existantes de Tessi, mais aussi à intégrer ses technologies dans les projets conduits par les entreprises, les objectifs du CETIA sont de 3 ordres : réaliser une veille et une évaluation avancée des technologies disponibles, afin de sélectionner les solutions les plus pertinentes à mettre en œuvre selon les métiers visés : tchabot, RPA, analyse sémantique, machine learning ; proposer aux entreprises une approche pragmatique en co-construction, sur la base de Proof of Value (POV) permettant d’une part de cerner rapidement les processus éligibles à la robotisation, d’autre part de projeter la hauteur et les conditions maximales de ROI en terme de déploiement ;  viser des projets et des optimisations déployables à court terme (2 à 3 ans), afin de permettre une industrialisation et une rentabilité rapide pour les clients. « Ce bouleversement technologique avance trop vite pour s’aventurer sur des perspectives à plus long terme. La priorité est à l’expertise et au pragmatisme, tout en sachant rester agile, prospectif et innovant » déclare Christos Yannicopoulos, Directeur général de Tessi documents services.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine