Au terme de test menés concluants menés avec 18 entreprises soutenues par 16 banques internationales, Swift dont l’accès de KYC Registry à des entreprises clientes.

SWIFT annonce l’ouverture de KYC Registry (« Know Your Customer » ou « Connaissez Votre Client ») aux grandes entreprises connectées à son réseau. Cela leur donne la possibilité de gérer et de partager leurs données KYC avec leurs partenaires bancaires à travers le monde. La mise en service pour les entreprises fait suite à une période de tests concluants menés avec 18 entreprises éminentes, notamment BMW, Spotify et Unilever, qui ont été accompagnées par 16 banques internationales, représentant 7 000 interactions entreprises-banques à travers le réseau SWIFT.

Les exigences KYC demeurent l’un des plus grands défis en matière de conformité, tant pour les institutions financières que pour les entreprises. Plus de 90 % des trésoriers déclarent que répondre aux exigences KYC est plus difficile aujourd’hui qu’il y a cinq ans. En outre, plus de 50 % d’entre eux ont réduit le nombre de banques avec lesquelles ils travaillaient pour éviter les long processus KYC, ce qui a eu un impact négatif sur les relations bancaires. Les grandes entreprises travaillent avec plusieurs partenaires bancaires à travers le monde, dont beaucoup dépendent de réglementations différentes. Cela signifie que pour répondre aux exigences réglementaires de chaque partenaire, les trésoriers d’entreprise doivent fournir des données KYC sous de multiples formats, souvent par le biais d’échanges bilatéraux, ce qui est coûteux, fastidieux et peu efficace.

Quant aux les partenaires bancaires, ils doivent entrer en contact avec leurs entreprises clientes pour obtenir des informations, et doivent rechercher celles-ci dans différents supports qui s’avèrent être, dans la majorité des cas, incomplets ou obsolètes. Ils sont souvent amenés à contacter à plusieurs reprises leurs clients existants dans le cadre des revues KYC régulières, ce qui pèse dans les relations banques-entreprises, au-delà du caractère fastidieux de la tâche.

 Le KYC Registry de SWIFT a été créé en 2014. Il permet de simplifier de donner accès à une plate-forme sécurisée aux banques, et maintenant aux entreprises, leur permettant de partager les données KYC avec leurs partenaires bancaires. Les grands groupes ont désormais la capacité de structurer leurs données KYC conformément aux normes convenues entres les banques et les entreprises à travers le monde, et bénéficient de données dont l’exhaustivité est garantie par SWIFT. Les entreprises seront également en mesure de se plier aux règles de confidentialité en vigueur tout en conservant le contrôle de leurs données. Ils pourront ainsi choisir les banques ayant accès à leurs données KYC et mettre à jour leurs dossiers en temps réel.

Bart Claeys, Responsable KYC et des Données de Référence chez SWIFT déclare : « Notre plateforme KYC Registry apporte déjà beaucoup de bénéfices aux 5 000 banques et institutions financières qui l’utilisent à travers le monde, et nous sommes ravis que la communauté SWIFT des grandes entreprises puisse également en profiter. Cela permettra d’accélérer les paiements des entreprises, tout en offrant l’assurance d’être parfaitement conforme aux exigences KYC. La collaboration avec les banques et les entreprises a permis d’obtenir des analyses détaillées sur les obstacles actuels pesant sur l’efficacité des due diligence KYC. Et grâce à notre plate-forme globale, nous allons poursuivre la démarche afin d’apporter des solutions qui simplifient les processus KYC pour l’ensemble des participants concernés. » Et Rosanna Summerville, Manager Global Transaction Banking & Processus chez Unilever déclare également, d’ajouter  : « en participant au groupe de travail lancé par SWIFT, nous avons été en mesure de collaborer avec nos partenaires bancaires et d’autres grandes entreprises afin de relever les défis auxquels nous sommes tous confrontés en matière de processus KYC. Cela signifie que nous pouvons désormais saisir nos données dans un format standardisé vers le KYC Registry de SWIFT, limitant ainsi la nécessité de auprès de chacun de nos partenaires bancaires. Ces derniers à leur tour n’auront plus à nous demander des données KYC chaque fois qu’ils en auront besoin, d’où des gains d’efficacité pour les deux parties. » Jimmy Zhang, Corporate Banking Manager chez Pepper Financial Services Group déclare enfin : « Le registre a été adopté par plus de 5 000 banques à travers le monde dans le but de réduire la complexité administrative et d’accélérer les processus KYC. L’extension du registre KYC aux entreprises démontre l’engagement sans faille de SWIFT dans ce domaine. Nous constatons déjà les avantages qu’offre ce protocole plus simple et plus sûr en matière de gestion de nos données KYC. Et nous continuerons à soutenir les évolutions futures. »

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine