Malgré des risques de sécurité, l’hébergement des données devrait se poursuivre sur le nuage informatique selon une étude réalisée par Teradata et dévoilée dans le cadre de Universe 2017.

Les données seront désormais massivement hébergées dans le Cloud, si l’on en croit une enquête du spécialiste Teradata, qui note une migration de la donnée, surtout financière, dans cet univers marqué pourtant par le frein de la sécurité et du lieu d’hébergement. L’éditeur prévoit une migration de plus de 50 % de la donnée financière et client dans le cloud. Maturité des acteurs, solutions plus efficaces ou baisse des prix constituent. Quels sont les leviers d’une telle accélération ?

L’étude de Teradata confirme une tendance observée ici et là, dans le métier : les données sont de plus en plus migrées dans le nuage informatique alors que le risque d’insécurité y est pourtant ressenti, selon les équipes dirigeantes. A ce rythme et malgré le risque sécuritaire avéré, 80 % des décideurs estiment qu’à l’horizon 2019, plus de la moitié des données financières (51 %), 53 % (Clients) et 56 % (informatiques) seront stockées dans le cloud. Face à la montée en puissance du volume de données, les dirigeants estiment, selon cette étude, que le volume des données déjà archivées sur le cloud devrait augmenter davantage malgré cette insécurité du Cloud qui héberge pourtant 58 % Des données.

Comment expliquer une telle prise de risque ? L’on estime que les données juridiques sont conservées sur les dispositifs physiques hors du cloud et seuls 27 % entendent les transférer dans le nuage au cours des deux prochaines années. Mais le secteur des télécoms est le plus ouvert à cette tendance sachant que 48 % des services de marketing et com sont engagées dans cette dynamique tandis que la Santé prévoit d’y transférer les données clients à concurrence de 58 % des personnes contactées. Selon Teradata, « le stockage sur le cloud reste l’un des moyens de stockage virtuel les plus sécurisés qui existent malgré les inquiétudes répandues ; il reste très rentable et il existe les moyens de le gérer en toute sécurité ».

Cette étude conduite par RSI Corporation en janvier 2017 dans 9 pays dont la France, l’Allemagne et l’Espagne avec 100 répondants pour chacun apporte des réponses sur les attitudes des acteurs à l’heure de la transformation numérique.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine