Le grossiste vient de dévoiler une gamme de prévoyance modulable et destinée aux travailleurs non salariés.

La vocation de cette nouvelle gamme est de permettre à cette population de compenser la perte de revenus à la suite d’une incapacité temporaire totale de travail, une longue période d’inactivité, voire un dépôt de bilan et un décès.

Pour lancer cette nouvelle offre, Solly Azar part d’une considération : les 3 millions de TNS (les artisans, commerçants, et professions libérales sont affiliés) à un Régime Obligatoire présentant de multiples carences. Avec, pour ces assurés, des conséquences financières pouvant être importantes pour leur famille et leur activité professionnelle. En vue de les aider à y apporter une solution adéquate, le courtier leur propose 4 contrats complémentaires en matière de prévoyance : Maintien de revenus compense la perte de revenus en cas d’incapacité temporaire totale de travail par le versement d’indemnités forfaitaire car les prestations du Régime Obligatoire sont très faibles voire nulles, en cas d’arrêt de travail ; Frais Généraux prévoit la prise en charge des frais généraux professionnels permanents en cas de longue période d’inactivité sachant qu’aucun régime obligatoire ne prend en charge les frais généraux en cas d’arrêt de travail ; Chômage est un contrat incontournable qui compense la perte de revenus à la suite du dépôt de bilan. On le sait, dans ce dernier cas, le travailleur indépendant ne perçoit aucune indemnité Pôle Emploi ; enfin, Décès permet le versement d’un capital compris entre 10.000€ et 100.000€ en cas de décès et perte totale et irréversible d’autonomie. Les prestations décès du RO restent très peu élevées quel que soit le statut du TNS.

Quant à la gamme PROspectiv’, elle apporte aux petites structures y compris les créateurs d’entreprise et les entrepreneurs ayant optés pour le statut d’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) : jusqu’à 2.400€ par mois d’indemnités en cas d’arrêt de travail suite à une maladie ou un accident ; une protection pour les familles : une rente conjoint et une rente éducation versée à l’enfant jusqu’à la fin de ses études ; la garantie des frais généraux suite à une longue période d’inactivité : les loyers des locaux professionnels, les salaires et charges d’employés, les dépenses d’énergie, l’impôt professionnel, etc., un revenu de remplacement en cas de chômage : jusqu’à 2.100€ par mois ; le choix du montant de garantie pouvant atteindre 100.000€ en cas décès ; le TNS bénéficie des avantages fiscaux de la loi Madelin avec la déductibilité des cotisations du bénéfice imposable.

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine