Une pierre dans le jardin des porteurs de risques traditionnels ? L’action en a tout l’air. Car après avoir effectué quatre tests de campagne marketing vidéos en ligne amorcée en 2012 sur YouTube et couronnées par des succès remarquables en termes d’audience (la première portant sur la sensibilisation au sujet du permis de conduire avait totalisé plus de 4 millions de vues, par exemple), la Société Générale vient de passer à la vitesse supérieure.

Elle a dévoilé, hier, dans le cadre d’un After work, premier du genre, une série de trois films. Ceux-ci s’inscrivent dans le cadre de sa communication entièrement Web sur l’assurance dommage et de personnes. « Avec l’arrivée de nouveaux entrants sur le Web nous avons décidé d’accélérer notre présence dans cet environnement. Nous avions par exemple, proposé aux internautes de tester nos engagements en 30 mn ; l’opération avait très largement bien fonctionné. Plus généralement, les campagnes vidéos que nous avions déployées dans le cadre de notre test ont confirmé le fort potentiel du canal Web à véhiculer nos messages. Dès lors, nous avons décidé d’aller plus loin dans cette forme de communication 100 % digitale », explique Nathalie Gouadain, responsable de la publicité pour la banque de détail de la Société Générale.

Le champ d’application retenu est celui de la protection des biens et des hommes, un domaine où la Société Générale challenge les assurances traditionnelles, au même titre que ses alter ego bancassureurs.  Par ces temps de forte concurrence encouragée par l’entrée en vigueur de la loi Hamon et de lancement de l’ANI, le canal Web constitue un levier de recrutement à actionner sans réserve, Internet étant l’espace par excellence de comparaison des offres. Grâce à ses trois films, le bancassureur entend donc créer le buzz, drainer du trafic puis engranger de nouveaux clients en matière d’assurance Accidents de la Vie (GAV), de protection juridique et de MRH.

Signés Fred & Farid Paris et réalisés par Matt Devine du collectif australien Glue Society (Wanda), ces trois films invitent le client potentiel « dans un monde où tous les problèmes se résolvent de façon simple… trop simple. De façon beaucoup trop simple pour être vraie. »

La teneur du message se veut humoristique pour porter sur les fonts baptismaux une nouvelle gamme qui s’adapte à tous les besoins via un nouvel outil de diagnostic en ligne.

Enfin, le plan media défini pour dévoiler cette communication démarre le 02 avril 2015. Le dispositif porté par Carat joue sur différents environnements : carrefours d’audience, réseaux sociaux et sites affinitaires. Objectifs : maximiser la visibilité des trois films, faire connaître la gamme des produits d’assurance concernés, et rediriger l’internaute vers l’outil de diagnostic du bancassureur. Un partenariat avec YouTube adresse spécifiquement les clients Société Générale, et renvoie vers la Chaîne YouTube SG pour y retrouver toutes les vidéos. Enfin, le compte Twitter de la SG (@SG_etvous) sera également mis à contribution pour relayer ces différents messages. Tout comme la page Facebook du groupe à travers le hashtag #ToutNestPasAussiSimple.

Campagne SG ToutNestPasAussiSimple

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine