SIRH : quels enjeux et priorités pour 2018 selon l'étude CXP | Assurance & Banque 2.0

Quels sont les enjeux RH et les impacts actuels et à venir sur le SI des RH ? Les sujets prioritaires de 2018 sont-ils les même qu’en 2017 ? Quelle est la perception du marché au regard de la mise en place des différents nouveaux aspects légaux dans le domaine SIRH ? Existe-t-il une architecture et une organisation cible rêvée pour répondre au mieux à vos problématiques d’automatisation de la gestion et à l’enrichissement des données RH ? Les outils numériques peuvent-ils avoir un impact sur la motivation des salariés ?

Cette enquête confirme la progression de l’intégration des nouvelles technologies au sein du SIRH, comme à l’instar des versions des années précédentes. Ainsi, les processus fonctionnels dématérialisés auprès des collaborateurs sont de plus en plus nombreux. Si la gestion des demandes de congé reste en tête des processus RH dématérialisés, elle est suivie de près par la gestion des demandes de formation, de dématérialisation des bulletins de paie et par l’accueil des nouveaux salariés. Ces outils sont utilisés pour faciliter la transparence et la communication plus que la productivité. Tous ces éléments confirment la tendance de fond : après la mise en place de moyens (solutions de productivité administratives), les services RH développent les process RH à plus forte valeur ajoutée.

Pour autant, le développement du numérique reste un défi à relever. Et ce, d’autant plus que les domaines d’expérimentation sont sur tous les fronts, en parallèle : technologiques, fonctionnels, processus et acteurs.

L’enquête met en avant cinq points-clés : le développement du numérique apparaît comme un défi à relever pour accompagner la fonction RH dans l’évolution de son rôle et de ses fonctions ; la fonction RH s’adapte aux nouvelles règlementations et reste optimiste quant à la mise en place et l’exploitation des nouveaux processus qui y sont associés ; les nouvelles technologies sont utilisées pour faciliter la transparence et la communication plus que la productivité ; l’architecture SIRH se découpe en deux mondes : ceux qui déploient un SIRH global et ceux qui déploient une autre architecture : best of breed, modèle hybride ou module RH de l’ERP ; 10 % des entreprises, qui externalisent partiellement leur paie prévoient de l’externaliser totalement.

Lorsque les aspects de conformité légale et de productivité administrative sont atteints, la fonction RH s’intéresse à développer le numérique, à valoriser la place du collaborateur (bien-être, évolution de la culture et des modes de management) et l’engagement sociétal de l’entreprise. Ces trois derniers défis, en forte progression, apparaissent clairement comme des leviers pour accompagner le DRH dans l’évolution de son rôle et de ses fonctions.

En 2016 et 2017, les principaux défis à relever étaient : améliorer la productivité administrative de la DRH, garantir la qualité de service RH et la fiabilité des données RH et respecter la conformité règlementaire et les obligations légales sachant que chaque année, de nombreuses nouvelles lois et dispositions légales obligent les directions des Ressources Humaines à vérifier leur conformité. Nous avons interrogé le marché sur sa perception de la mise en place de ces différents nouveaux aspects. Résultat, sur la DSN (Déclaration Sociale Nominative), 1 entreprise sur 4 n’a pas encore de retour d’expérience en la matière et cependant 50% sont positifs. Relativement aux bulletins clarifiés, plus de la moitié des répondants ont adopté ces Bulletins clarifiés. Et relativement au prélèvement à la source, moins d’1 entreprise sur 3 a une opinion positive sur la mise en œuvre du prélèvement à la source. Quid du RGPD ? (Règlement Général de Protection des Données) : plus d’1 entreprise sur 2 se dit optimiste vis-à-vis du RGPD. Concernant les 80 % de répondants qui attendent une aide de l’éditeur, aucune attente spécifique ne se démarque. Enfin, toutes les ordonnances réformant le code du travail : semblent utiles pour la moitié des répondants.

 

 

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine