SCOR

Le réassureur vient de réussir le placement d’une nouvelle obligation catastrophe (« cat bond »), Atlas Capital UK 2019 PLC, d’un montant de USD 250 millions. Elle fournit au groupe une couverture pluriannuelle contre les risques d’ouragans aux États-Unis, de tremblements de terre dans ce pays et au Canada, et de tempêtes en Europe.

La période couverte par ce cat bond s’étend contre les risques à intervenir du 1er juin 2019 au 31 mai 2023. Cette opération a reçu l’agrément de l’Autorité de régulation prudentielle britannique (PRA) et des autorités réglementaires britanniques.

Le prix de l’obligation catastrophe a été fixé le 24 mai 2019, et son placement clôturé le 31 mai 2019. GC Securities est intervenu en qualité de Sole Structuring Agent (Agent de structuration unique) et GC Securities et Aon sont intervenus en qualité de Joint Bookrunners (Teneurs de livre) de l’opération. Clifford Chance a été le conseil juridique de SCOR.

La politique de protection du capital (« capital shield policy ») constitue l’un des axes stratégiques du groupe SCOR, qui recourt régulièrement aux instruments offerts par les marchés financiers, avec 16 opérations de cette nature réalisées depuis 1999 (obligations catastrophes, sidecars, obligations couvrant le risque de mortalité extrême, et un dispositif innovant de capital contingent).

Selon Jean-Paul Conoscente, CEO de SCOR Global P&C, « après avoir été le premier à émettre, en 2018, une obligation catastrophe sous le régime ILS britannique, et dans le cadre de sa politique de diversification des instruments de protection du capital, SCOR choisit à nouveau Londres pour émettre Atlas Capital UK 2019. La forte demande des investisseurs a permis de revoir à la hausse la taille de l’émission, et ce dans un contexte de marché peu favorable, témoignant ainsi de la qualité et de la réputation de SCOR en tant qu’émetteur innovant et de long terme. Au nom de toutes les équipes SCOR impliquées dans cette émission, je tiens à remercier l’Autorité de régulation prudentielle ainsi que les autorités réglementaires britanniques pour la rapidité et l’efficacité avec lesquelles elles ont revu et approuvé cette transaction.»

Emmanuel Mayega
A propos de l'auteur

Rédacteur en chef du magazine Assurance & Banque 2.0, Emmanuel a une connaissance accrue de l’intégration des technologies dans l’assurance, la banque et la santé. Ancien rédacteur en chef adjoint d’Assurance & Informatique Magazine, il est un observateur affûté du secteur. Critique, il se définit comme esprit indépendant et provocateur, s’il le faut.

Site web : http://www.assurbanque20.fr

Twitter LinkedIn Google+

Newsletter

Vous n'avez pas le temps suivre l'actualité ? Découvrez nos newsletters gratuites, quotidiennes ou hebdomadaires.

Inscription Newsletter


Le Mensuel

Chaque mois, un regard éclairé et sans concession sur l'actualité de l'Assurance, de la Banque et des Services Financiers.

Découvrir le magazine